/news/coronavirus
Navigation

Vivre avec la COVID: «Le virus ne nous quittera pas»

Coup d'oeil sur cet article

En conférence de presse mardi, le premier ministre François Legault a évoqué qu'on devrait apprendre à vivre avec la COVID-19. «Ça veut dire que le virus ne nous quittera pas, que ce soit sous forme d’éclosions ou de nouveaux variants», note Benoit Barbeau, professeur au Département des sciences biologiques de l'UQAM.

M. Barbeau explique qu'il va surtout falloir apprendre à bien maîtriser le virus pour éviter une forte transmission. Certaines pistes de solution: des interventions plus justes, que ce soit au niveau des vaccins ou des technologies. 

«Les vaccins demeurent très efficaces», dit le professeur. «C’est d’ailleurs pour ça qu’on continue d’envoyer le message parce que le vaccin protège les gens et évite que les personnes infectées développent des symptômes trop graves et soient hospitalisées.» 

La bonne couverture vaccinale au Québec aide à diminuer les cas, surtout graves, de COVID-19, mais il y a possibilité que certains variants soient plus résistants. 

C'est d'ailleurs le cas du variant Delta qui vient brouiller les cartes, souligne M. Barbeau. 

«Il y a eu une évolution», note-t-il. «On est passés du virus d’origine qui a changé un peu au début, et ensuite on a eu les variants Alpha, Beta et Gamma, et maintenant on a le variant Delta qui est plus transmissible et virulent.»

Une évolution constante

L'évolution du virus reste encore à déterminer, selon le spécialiste, qui explique toutefois qu'on en sait beaucoup plus sur le coronavirus aujourd'hui. 

«On sait justement que, contrairement au début, ce n’est pas nécessairement les surfaces contaminées qui sont les sources principales de transmission du virus», dit M. Barbeau. «On sait que c’est les gouttelettes et les aérosols. Il faut avoir des très bons masques et éviter d’avoir des activités à haut risque. C’est certain qu’on pourrait faire face éventuellement à un variant qui pourrait être un peu plus transmissible, mais encore là on ne sait aucunement ce que la vie nous réserve. Le virus et les variants peuvent évoluer.»

Vivre avec le virus, est-ce que ça veut dire que le coronavirus deviendra un peu comme la grippe, une maladie infectieuse qui revient chaque année? 

«Il y a des différences importantes», répond M. Barbeau. «On parle de deux différentes familles de virus qui n’évoluent pas de la même façon. On a appris beaucoup plus sur le virus Influenza, c’est un virus qui revient d’année en année et ses propriétés changent. N’empêche que ça pourrait être un scénario probable, dans le sens où une vision endémique du virus nous permettrait d’avoir un nouveau vaccin plus adapté au variant du jour, et de protéger les gens, particulièrement les personnes vulnérables.»

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres