/news/education
Navigation

Classes fermées et longs délais: des régions se feront rappeler à l’ordre

Coup d'oeil sur cet article

Les directions de santé publique régionales qui traînent de la patte ou qui ferment précocement des classes se feront rappeler à l’ordre par le Dr Arruda, laisse entendre le gouvernement.  

Le Journal publiait jeudi que la façon de gérer les cas de COVID-19 dans les écoles variait grandement d’une région à l’autre. 

À certains endroits, des groupes sont placés en isolement préventif alors qu’un seul cas a été déclaré positif. À Montréal, au moins une direction d’école a dû prendre l’initiative de fermer une classe, après plusieurs jours sans nouvelles de la Santé publique.    

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

« Le Dr Arruda va refaire un tour de roue avec l’ensemble des Santés publiques dans les régions pour améliorer et raccourcir les analyses de cas », a réagi le cabinet du ministre de la Santé, Christian Dubé, par courriel, jeudi. 

« On a un cadre de référence pour tous, avec des balises établies, en pareilles situations. Ce qui est prévu dans le guide de gestion de cas de l’INSPQ doit être appliqué. La dernière chose qu’on souhaite, c’est que des classes ferment », indique-t-on. 

En mêlée de presse, le ministre Dubé a précisé qu'il estimait que certaines classes actuellement fermées n'auraient probablement pas dû l'être.

« C’est pour ça qu’on a demandé au Dr Arruda de dire: écoutez, [...] on n'est pas à la même place [que lors des vagues précédentes], on a des gens qui sont vaccinés, il faut être capables de tenir compte de ces nouvelles règles-là. » 

– Avec Rémi Nadeau et Geneviève Lajoie du Bureau parlementaire

À VOIR AUSSI: