/news/transports
Navigation

Cellulaire au volant: tous les corps policiers font front commun

bloc situation cellulaire au volant
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les automobilistes qui utilisent leur téléphone cellulaire en conduisant seront ciblés encore plus qu’à l’habitude, jusqu’au 16 septembre, alors que tous les corps policiers de la province vont multiplier les opérations pour les prendre en flagrant délit. 

• À lire aussi: Près de 70 décès sur les routes du Québec cet été

• À lire aussi: Nouvelle réglementation pour conduire un véhicule hors route

L’Opération nationale concertée (ONC) Distraction 2021 est soutenue par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Elle se déroule cette année sous le thème «Ne laissez pas la distraction vous aveugler».

En plus de l’utilisation du cellulaire au volant, les policiers vont s’intéresser à l’utilisation de tout appareil électronique portatif ou d’un écran d’affichage alors que les gens roulent.

«La distraction au volant est l’une des principales causes de collisions mortelles ou avec blessures graves au Québec. Un conducteur distrait pourrait ne pas voir jusqu’à 50 % de l’information présente dans son environnement. Il regarde sans voir ce qui se passe. Ainsi, la distraction au volant, c’est comme conduire les yeux bandés, ou semi-bandés. Le feriez-vous?», ont demandé dans un communiqué les partenaires, vendredi, au premier jour de l’Opération nationale concertée (ONC) Distraction 2021.