/news/elections
Navigation

Un manifestant poursuivi pour avoir menacé Justin Trudeau

Un manifestant poursuivi pour avoir menacé Justin Trudeau
POOL / Martin Chevalier / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

Un manifestant de 32 ans a été arrêté pour avoir proféré des menaces de mort contre le premier ministre Justin Trudeau, lors d’un déplacement électoral fin août, a annoncé la police canadienne vendredi. 

• À lire aussi: Résultat des élections: Jean Chrétien ne veut pas se mouiller

• À lire aussi: Scrutin fédéral: les électeurs encore accueillis par un «Bonjour/Hello»

• À lire aussi: Débat des chefs fédéraux en anglais: une attaque contre la nation québécoise, dénonce Legault

Ces dernières semaines, à chaque sortie du premier ministre sortant, une foule d’opposants le suit et manifeste bruyamment contre les mesures sanitaires mises en place. En début de semaine, il a même été la cible de jets de graviers, qui ne l’ont pas blessé.

Les menaces de mort visaient directement le chef du parti libéral qui était en déplacement le 29 août sur le thème du changement climatique à Cambridge, à 100 km à l’ouest de Toronto.

L’homme a menacé de «blesser ou de tuer» Justin Trudeau, a indiqué à l’AFP Cherri Greeno la porte-parole de la police régionale, qui a aussi fait état de «menaces publiées en ligne».

Il doit comparaître devant un juge le 27 septembre.

Un réserviste de l’armée canadienne qui s’était introduit par effraction et avec plusieurs armes à feu dans le domaine où réside le premier ministre Justin Trudeau a été condamné en mars à une peine de six ans de prison.

À VOIR AUSSI