/opinion/columnists
Navigation

Ambiance 2001

Coup d'oeil sur cet article

Vous faisiez quoi ce mardi matin, il y a très précisément 20 ans ?  

Au Québec, l’ambiance était cool et dans ses habitudes.  

Bernard Landry venait de succéder à Lucien Bouchard et faisait sursauter les fédéralistes en traitant le drapeau canadien de chiffon rouge. Sous Landry, le ministre de l’Éducation était un certain François Legault.  

La Sûreté du Québec bombait le torse et menait une lutte acharnée aux Hells Angels de « Mom » Boucher, procédant à plus de 150 arrestations en quelques mois.  

C’était 2001 et Jean Chrétien était premier ministre, Pierre Bourque menait Montréal et Koivu était le capitaine de l’instructeur Michel Therrien. José Théodore partageait le travail avec Jeff Hackett alors que George Gillet venait, en janvier, de réaliser le plus grand deal de son histoire en achetant le Canadien et ce qui s’appelait alors le Centre Molson pour 275 millions $. 

Il allait les revendre aux Molson plus du double huit ans plus tard. Le Tricolore venait aussi de repêcher Tomas Plekanec. 

À la télé, c’était la dernière année de Piment Fort avec Normand Brathwaite. Marc Labrèche connaissait un succès fou avec l’émission du Grand blond avec un show sournois à TVA. 

2001, c’était le pape Jean-Paul II, le cycliste Lance Armstrong, Dave Hilton, condamné à sept ans de prison pour avoir agressé ses filles, alors mineures.  

C’était Jean Lapointe qui devenait sénateur et Robert Piché qui accomplissait un acte de bravoure et d’habileté incroyable aux Açores.  

C’était Québecor qui achetait TVA et vendait TQS à Cogeco. GM annonce qu’elle fermera son usine de Boisbriand. Isabelle Boulay et Garou sont chez les chanteurs de l’heure, alors que Maelstrom est le film de l’année. 

Fous dans les nuages

2001, l’après-midi du 11 septembre, trop invraisemblable, on ne croyait pas encore ce qui s’était passé en matinée à New York, à Washington et dans un champ de la Pennsylvanie. 

Et pourtant, en moins de deux heures, 19 terroristes venaient de faire près de 3000 morts le jour d’une petite élection municipale dans la Grosse Pomme.  

En soirée, la planète au complet était devant la télé.

20 ans déjà.

Et z'aussi  

  • Je crois que je suis rentré trop tard, ma blonde est sur le Red Boude. 
  • Parents influencés, un bébé naît avec un masque. 
  • Avis aux feuilles des arbres non vaccinés, vous allez vous faire ramasser. 
  • Kotkaniemi explique son départ : « J’étais écœuré du sirop d’érable ». 
  • « Avant j’étais covidiot. Maintenant je suis deltata. » 
  • Campagne électorale c’est parlement, mais en deux mots. 
  • Époque de l’année où on ne sait plus comment s’habiller. Du cas parka.  

À DEMAIN AUX SPORTS.