/misc
Navigation

CHSLD Herron: aucune accusation, ben voyons!

STOCKQMI-COVID-19
Photo Agence QMI, Joêl Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Aucune accusation criminelle ne sera portée dans ce dossier? L’enquête publique sur l’hécatombe survenue au centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Herron est en cours. On y apprend le détail de l’horreur qui s’est déroulée à l’intérieur de ce centre. Comment de telles atrocités peuvent-elles survenir sans qu’il y ait de responsable? C’est la faute à personne? Impossible.  

En tant que société, nous ne devrions jamais tolérer que de telles atrocités se passent impunément. C’est comme si on banalisait la chose parce que c’est des aînés. Le DPCP doit refaire ses devoirs et enquêter davantage. L’exemple doit être donné, et ce, afin que de telles atrocités ne se répètent jamais.

Alors, je me demande: est-ce que la vie d’un aîné vaut moins que celle d’un plus jeune dans notre société?

Pourquoi n’y a-t-il pas eu d’accusation portée contre les dirigeants du CHSLD Herron? Pourtant, le DPCP intente des poursuites pour négligence criminelle pour beaucoup moins que ça. Êtes-vous indignés qu’il n’y ait pas eu d’accusation portée dans ce dossier? Moi je le suis et je dois le dénoncer, et ce, malgré toute la confiance que j’ai envers notre système judiciaire.

En effet, malgré tout le bon travail effectué par les procureurs de la Couronne, je crois qu’ils ont erré dans ce dossier. C’est humain de se tromper, mais quand on s’en rend compte, il faut agir et retourner faire ses devoirs.

C’est comme s’il y a un meurtre et qu’on se dit que ce n’est pas grave. On n’a pas assez de preuves. Trop compliqué de trouver le responsable. Ce n’était qu’une personne en fin de vie, elle allait mourir de toute façon.

Oui, le manque de personnel, c’est un problème, mais quand un aîné n’a pas bu d’eau depuis 10 jours, ce n’est plus ça, c’est quelqu’un qui a laissé faire, qui a omis de respecter ses obligations et la loi!

Par le passé, on ne voyait que rarement, dans le domaine du droit du travail, des accusations de négligence criminelle portées contre des dirigeants d’entreprises. Or, maintenant, le droit s’est modernisé et on les responsabilise. Ainsi, plusieurs dirigeants d’entreprises ont été condamnés pour avoir fait preuve de négligence inacceptable envers leurs employés. Maintenant, l’exemple est donné et il n’y a plus d’impunité pour les dirigeants d’entreprises qui décident de fermer les yeux devant des situations inacceptables.

En l’espèce, il n’y a aucun doute pour moi que c’est un cas de négligence criminelle. Les personnes responsables des atrocités qui sont survenues au CHSLD Herron doivent être fortement sanctionnées par la loi pour avoir abandonné nos aînés. L’impunité ne doit plus être acceptée dans notre société.