/news/elections
Navigation

Les chefs commémorent le 11 Septembre

Coup d'oeil sur cet article

Les chefs des partis fédéraux ont commémoré les attentats du 11 septembre 2001, samedi matin.

• À lire aussi: Loi 21 : Blanchet ne pourra pas arrêter Justin Trudeau

• À lire aussi: Des chefs de partis réagissent à la question controversée

Le jour des événements, il y a 20 ans, Justin Trudeau travaillait comme enseignant dans une école secondaire à Vancouver.

Il s’est souvenu avoir parlé à ses étudiants «de ce que ça voudrait dire pour l’avenir et pour le présent» pendant la journée.

«Je pense que 20 ans plus tard, nous devons penser à cette journée-là, aux milliers de personnes mortes, incluant vingt-quatre Canadiens, aux premiers répondants, incluant certains Canadiens qui ont offert leur aide dans les jours et les semaines suivantes», a-t-il déclaré lors d’un événement de campagne à Mississauga, près de Toronto.

«Ébranlés», dit-il, les Canadiens ont su «prendre des actions concrètes pour lutter contre le terrorisme, incluant en Afghanistan», a-t-il ajouté en remerciant les Forces armées canadiennes.

Blanchet et l’impact au Québec

De passage à Sherbrooke samedi, Yves-François Blanchet a lui aussi tenu à faire œuvre de mémoire concernant l’attentat du 11 septembre et son implication pour les musulmans du Québec.

Appelé à se prononcer sur l’impact du 11 septembre sur les musulmans québécois, M. Blanchet a dit qu’il «trouverait ça terrible» de créer «une association entre la magnifique communauté musulmane du Québec» et l’attentat terroriste.

«Des extrémistes et des radicaux dangereux, on va se le dire, il y en a dans toutes les cultures. Donc non, je ne fais pas un tel lien, même qu’une grande partie de ma solidarité va à l’endroit de la communauté musulmane qui a été stigmatisée par ces attentats terroristes», a-t-il ajouté.

«Qu’on ait des différences de vue parfois avec certains porte-paroles de certaines communautés, c’est une chose, mais moi, tous les gens de confession musulmane que je connais sont des gens avec qui j’ai une excellente relation.»

O’Toole rend hommage aux victimes

Erin O’Toole a souhaité rendre hommage aux victimes qui ont péri dans l’attentat.

«On rend aussi hommage à la mémoire des premiers intervenants, des pompiers, les ambulanciers et les policiers qui ont mis leur vie en danger pour sauver celle des autres», a-t-il déclaré en préambule d’une annonce tenue à Whitby, en banlieue de Toronto.

Le leader conservateur a souligné qu’aujourd’hui était la journée nationale de service au Canada, «une opportunité pour se souvenir de redédier vos efforts pour construire votre communauté».

Une «tragédie qui en a engendré plusieurs autres»

Le chef néo-démocrate, Jagmeet Singh, a publié un communiqué dans lequel il qualifie le 11 septembre de «tragédie qui en a engendré plusieurs autres».

«En ce jour, il y a 20 ans, l’Histoire a été changée à jamais. 

Partout au pays et autour du globe, nous étions réuni(e)s, sous le choc, et avons regardé à la télévision ces images inimaginables de chaos, de douleur, et de deuil», dit-il.

«Aujourd’hui, alors que nous constatons l’impact du retrait des troupes de l’Afghanistan et le coût en vies humaines qui en découle, l’anniversaire des attentats contre les États-Unis est encore plus lourd de signification.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.