/finance/reer
Navigation

Encaisser 50 % de sa paie avant d'être rémunéré, c'est possible

Coup d'oeil sur cet article

Un système de paie instantané qui permet aux employés d'avoir accès à 50% de leur salaire tous les jours a été lancé au mois d'août et déjà près de 75 000 Canadiens l'utilisent.

• À lire aussi: Malheureux au travail, il abandonne un salaire de 100 000 $ pour devenir mécanicien

• À lire aussi: Un don testamentaire, moins cher qu’on ne le pense

La société KOHO souhaite venir en aide aux travailleurs qui peinent à subvenir à leur besoin quotidiennement. Plusieurs grandes entreprises comme Tim Hortons et Boston Pizza utilisent leur programme.  

Une fois inscrits, les employés peuvent chaque jour gratuitement retirer et utiliser à leur guise la moitié de leur salaire journalier.  

Par exemple, si un travailleur gagne 200$ par jour, il pourra demander 100$ quotidiennement. Au jour de la paie, les montants retirés seront déduits de son salaire.  

Selon la direction de l'entreprise, ce service permet de diminuer le stress financier des employés plus vulnérables et ça aide à la rétention de main d'œuvre. 

Félix Wu (TVA Nouvelles)

«Un Canadien sur deux vit d'une paie à l'autre. Beaucoup de Canadiens n'ont donc pas assez argent s'ils ont des dépenses improvisées, comme le bris d'une voiture», explique Felix Wu, directeur des finances.  

Selon les Associations coopératives d'économie familiale (ACEF), il faut toutefois être vigilant. S'il est mal utilisé, le service pourrait inciter des familles à s'endetter davantage. 

«C'est une solution de dépannage exceptionnelle. C'est un indice que notre situation financière est en problème», lance Hélène Hétu Consultante budgétaire ACEF Rive-Sud de Montréal et Fonds d’entraide Rive-Sud.   

Mme Hétu suggère avant tout de faire un budget. La clé, selon elle, réside dans la planification. 

À voir aussi...