/news/currentevents
Navigation

Coups de feu à Montréal: une autre fin de semaine de violences

Partout à Montréal, les policiers ont encore été occupés avec des événements impliquant des armes à feu

Coups de feu à Montréal: une autre fin de semaine de violences
Photo Agence QMI, Pascal Girard

Coup d'oeil sur cet article

Des coups de feu ont perforé vitre, vitrine et pare-brise aux quatre coins de Montréal pendant une autre fin de semaine sous le signe de la criminalité.

• À lire aussi: Un commerce de Parc-Extension touché par des coups de feu

Les policiers sont retournés à Dollard-Des Ormeaux pour questionner le voisinage d’une maison atteinte par balles pour la troisième fois en 11 jours.
Photo Agence QMI, Steve Madden
Les policiers sont retournés à Dollard-Des Ormeaux pour questionner le voisinage d’une maison atteinte par balles pour la troisième fois en 11 jours.

À Dollard-Des Ormeaux, c’est même la troisième fois en 11 jours qu’une résidence de la rue Donnacona est criblée de balles.

« Quand quelqu’un se fait cibler trois fois de suite, disons que c’est facile de spéculer », laisse tomber François Beaulieu, qui habite le secteur depuis longtemps. 

Selon nos informations, la résidence appartient aux parents d’un homme de 32 ans dans la mire de groupes criminels.

Cette fois, le tireur a ciblé la vitre de leur salon, ce samedi, aux aurores. 

Une femme de 69 ans qui se trouvait dans la pièce a heureusement échappé aux balles, avant d’être transportée à l’hôpital pour un choc nerveux. 

Dans le tranquille quartier résidentiel de cette ville de l’ouest de l’île, des voisins hésitaient à parler ouvertement en raison des récents épisodes de violence. 

« Ça fait peur, parce qu’il y a beaucoup d’enfants dans le quartier », a tout de même glissé Noor, qui habite avec ses nièces au coin de la rue près de la maison visée. 

Lors du passage du Journal, plusieurs policiers faisaient du porte-à-porte pour tenter d’élucider cette affaire où aucun suspect n’a encore été identifié.

  • Écoutez la rencontre Dutrizac-Dumont sur QUB radio:

Commerce visé

Plus à l’est, une salve de balles a atteint la vitrine d’un restaurant indien halal de la rue Jean-Talon à Montréal peu après minuit, hier. 

Sajjad Hussain Sweet a rouvert son restaurant dimanche malgré les impacts de balle dans sa vitrine.
Photo Nora T. Lamontagne
Sajjad Hussain Sweet a rouvert son restaurant dimanche malgré les impacts de balle dans sa vitrine.

Sajjad Hussain Sweet, propriétaire du Salateen, venait tout juste de fermer son établissement quand il a entendu les détonations. Il a alerté les policiers sans attendre. 

« Qu’est-ce qui serait arrivé si on avait eu des clients à l’intérieur ? Samedi soir, c’est toujours très achalandé », s’inquiète-t-il. 

M. Hussain Sweet dit ignorer pourquoi son restaurant en particulier était visé, mais fustige le manque de présence policière dans le quartier. 

« Il n’y en a pas assez dans “Parc-Ex” après 10 h le soir. Dans un pays développé comme le Canada, ça n’a pas de sens », s’exclame l’homme originaire du Bangladesh. 

En attendant de trouver les coupables, il a apposé des autocollants colorés sur les impacts des balles et continuait de servir ses clients hier comme si de rien n’était. 

  • Écoutez le compte-rendu de la journaliste Audrey Gagnon au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB radio:  

Voitures visées

Coups de feu à Montréal: une autre fin de semaine de violences
Photo Agence QMI, Pascal Girard

D’autres coups de feu ont aussi fait voler en éclat le pare-brise de deux véhicules, dont une BMW, dans le quartier montréalais de Saint-Michel, non loin du boulevard Crémazie, vers 4 h 30 hier matin. 

Et plus tard, en plein après-midi, trois personnes ont été poignardées dans un contexte conjugal dans le quartier de Côte-des-Neiges, à Montréal.

Un homme a rapidement été arrêté par les autorités. Tous les blessés étaient considérés hors de danger, hier soir.

Enfin, vers 18h30, les policiers de Montréal sont intervenus pour une tentative de meurtre survenue dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, où un homme de 32 ans connu des policiers a reçu au moins un projectile au bas du corps, une blessure qui n’a pas mis sa vie en danger.

Aussi en banlieues

Alors que les forces de l’ordre à Montréal sont débordées par de nombreux événements impliquant des coups de feu, des policiers des banlieues s’inquiètent pour leur part du nombre grandissant de vols qualifiés commis sous la menace d’armes à feu. 

La semaine dernière, trois voyous équipés d’un pistolet ont volé diverses marchandises dans une station-service de Mirabel, dans les Laurentides.

Cet homme armé est recherché pour le vol qualifié de la caisse populaire de Saint-Amable, en Montérégie.
Photo courtoisie
Cet homme armé est recherché pour le vol qualifié de la caisse populaire de Saint-Amable, en Montérégie.

Deux semaines avant, la caisse populaire de Saint-Amable, en Montérégie, a été braquée par un individu armé.

Les suspects dans ces affaires sont toujours recherchés. 

– Avec TVA Nouvelles

À VOIR AUSSI