/sports/fighting
Navigation

De nouveaux défis pour Marc Ramsay

L’entraîneur devient le patron du département boxe de EOTTM

De nouveaux défis pour Marc Ramsay
Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Coup d'oeil sur cet article

Le promoteur Camille Estephan a décidé de prendre un certain recul par rapport à la boxe. Il a décidé de confier la direction du département boxe à Marc Ramsay, selon ce que le Journal de Montréal a appris.  

• À lire aussi: Un examen de conscience à faire

• À lire aussi: La boxe québécoise a de grands défis

• À lire aussi: Des tests médicaux plus poussés?

Le tout sera annoncé par Eye of the Tiger Management, lundi, par voie de communiqué. Estephan et Ramsay n’ont pas voulu confirmer la nouvelle, mais il n’y a pas de fumée sans feu. 

Au moins deux sources bien au fait du dossier ont mentionné que le travail de Ramsay est déjà amorcé. Il a commencé à se familiariser avec ses dossiers. 

Ramsay s’occupera du quotidien de tous les boxeurs d’Eye of the Tiger Management (EOTTM). Son ancien protégé et actuel président d’InterBox, Antonin Décarie, travaillera en collaboration avec lui. 

Du même coup, il devient entraîneur-chef exclusif d’EOTTM. Sa mission sera d’encadrer les 25 boxeurs de l’organisation et leurs entraîneurs respectifs. Ramsay est une personne respectée dans le milieu de la boxe au Québec et dans le monde.

Une clause dans son contrat stipule qu’il pourra poursuivre son association avec le poids lourd Oscar Rivas et le champion unifié des mi-lourds, Artur Beterbiev, pour la suite de leurs carrières. Toutes les parties impliquées sont assez matures afin que ça se déroule dans l’harmonie. 

Décision bien mûrie

Estephan a pris cette décision pour se concentrer sur les activités de sa compagnie spécialisée en gestion de patrimoine. 

De nouveaux défis pour Marc Ramsay
Photo Martin Chevalier

Celle-ci, qui comprend une centaine d’employés, a connu une progression fulgurante au cours des deux dernières années. Elle a maintenant un chiffre d’affaires qui se chiffre en milliards de dollars. Afin qu’elle poursuive son ascension dans les prochaines années, Estephan devait y consacrer du temps et de l’énergie. 

Ça fait quelques mois qu’il songeait à cette possibilité. Il demeurera le propriétaire d’EOTTM et de la marque InterBox. Dans le processus, il n’a jamais considéré l’option d’une vente. 

Il continuera de superviser les différentes négociations, mais il ne ne sera plus autant impliqué dans les opérations quotidiennes de EOTTM. 

Selon ce que nous avons appris, Ramsay aura carte blanche dans ses décisions. Estephan a une grande confiance en ses connaissances et en son jugement. 

Un budget, qui se chiffre en millions de dollars, a été établi entre les deux hommes. Pour ceux qui connaissent Ramsay, il ne se lancera pas dans les dépenses folles. Il va s’assurer que chaque dollar soit bien dépensé. 

Un tournant

Cette embauche est un tournant majeur pour EOTTM. Estephan a bâti cette organisation, une brique à la fois, depuis 2008. 

Il est parvenu à amener Bermane Stiverne jusqu’à un titre mondial des lourds. Quelques années plus tard, ce fut au tour de David Lemieux de devenir champion du monde. 

Assistera-t-on à un virage important avec l’arrivée de Ramsay en poste? On peut penser que ce dernier scrutera tous les boxeurs d’EOTTM à la loupe dans les prochains mois. Avec Ramsay, les passagers ne seront pas acceptés. 

Il verra aussi à avoir les bons adversaires pour le développement de chaque pugiliste d’EOTTM. Il passera des commandes précises à l’organisateur de combats de boxe Stéphane Loyer. On l’oublie, mais Ramsay a été organisateur de combats de boxe durant quelques années avec Groupe Yvon Michel (GYM). Ça ne nuira pas.

Par ailleurs, quelle sera la réaction d’Yvon Michel à la suite de cette nomination? Il le verra comme une bonne nouvelle parce que Ramsay s’est développé au sein de son organisation. C’est positif pour l’industrie de la boxe au Québec. 

La rivalité entre les deux organisations prendra une autre direction. Michel et Ramsay se connaissent bien et se respectent. Malgré la nomination de Ramsay, leur relation demeurera respectueuse.