/news/consumer
Navigation

Cookshire-Eaton: les problèmes d’odeurs de l’eau ne sont pas réglés

Coup d'oeil sur cet article

Les problèmes d’odeurs nauséabondes de l’eau ne sont pas réglés à Cookshire-Eaton, en Estrie, aiguisant la patience des habitants, mise rudement à l'épreuve.

Depuis plus de deux mois, l'eau du robinet dégage des odeurs de moisi, en plus d’avoir un goût d'algues et de terre que même les systèmes de purification ou l’ébullition n’en viennent pas à bout.

La sécheresse et les canicules de l’été seraient les responsables. Des composés organiques non toxiques auraient ainsi migré vers la nappe phréatique. Un phénomène considéré plutôt rare, qui survient habituellement entre juin et octobre et qui se résorbe avec le refroidissement des températures, selon les firmes d’experts-conseils.

Les citoyens n'ont aucune raison de s’en inquiéter. L'eau du robinet est propre et sécuritaire à la consommation selon les analyses effectuées chaque semaine par la municipalité, qui ne compte pas fournir d’eau embouteillée aux résidents.

Un traitement de l'eau au charbon actif ou l'ozone pourrait régler le problème à long terme. Il faudra pousser les expertises plus loin avant d’en être sûr.

Une fois la solution trouvée, il y a aussi les démarches afin d’obtenir les certificats d’autorisation du ministère de l’Environnement qui peuvent prendre beaucoup de temps.

La municipalité a donc entrepris des démarches afin de trouver une autre source d’eau alternative.