/entertainment/music
Navigation

La petite séduction française de Sara Dufour

Sara Dufour Festival de Granby
Photo courtoisie, Susan Moss Sara Dufour tentera de séduire nos cousins français pour la deuxième fois de sa carrière.

Coup d'oeil sur cet article

À l’ombre de Paris et de ses salles de concert mythiques, Sara Dufour amorcera jeudi soir une série de trois concerts en France.

L’autrice-compositrice-interprète du Lac-Saint-Jean, qui en sera à un quatrième séjour professionnel chez les cousins, se rendra d’abord à Laval, dans les Pays de la Loire, pour deux prestations, jeudi et samedi, durant lesquelles elle pourrait se faire valoir devant des diffuseurs européens dans le cadre du festival du Chaînon Manquant.

Dimanche, elle se rapprochera de Paris puisqu’elle se produira à l’Estival, un événement qui se tient à Saint-Germain-en-Laye, en banlieue de la Ville Lumière.

Deuxième visite

Sara Dufour poursuit donc sa petite séduction de la France, en marche depuis sa première visite, en 2017, à un rythme volontairement ralenti.

« Je ne crois pas à une espèce d’explosion instantanée. De toute façon, est-ce vraiment ça qu’on souhaite ? Pas vraiment », confiait-elle, quelques jours avant de prendre l’avion.

« J’aime mieux apprendre à connaître une culture et m’en imprégner. Au Québec, c’est la même affaire. À mes débuts, il y a dix ans, j’espérais que ça aille tranquillement pour que je prenne le temps d’assimiler chacune des étapes et de bien saisir [...] l’industrie musicale au Québec. Après dix ans, j’ai un sentiment d’appartenance à cette industrie. C’est la même chose de l’autre côté. »

Son accent du Lac-Saint-Jean et ses expressions colorées ne sont pas un obstacle en France, avance-t-elle.

« Ils ne comprennent probablement pas tout ce que je dis, mais clairement, ils saisissent l’énergie. Ensuite, il y a quelque chose d’exotique du fait que j’ai commencé à leur parler de ma région du Lac-Saint-Jean, des grands espaces, des champs de bleuets à perte de vue. À travers tout ça, il faut que je reste moi-même. C’est la clef. »


Sara Dufour fera la première partie d’un des trois concerts des Cowboys Fringants, le 27 novembre, au Centre Bell.


Elle a annoncé, lundi, la sortie de Semi-route, semi-trail, plus récent extrait de son album éponyme. Elle travaille actuellement sur son successeur, attendu à l’automne 2022.


On la verra dans l’émission spéciale soulignant les 30 ans de Watatatow, le 17 septembre. Elle interprétera la chanson thème. Elle avait joué dans les trois dernières saisons de la populaire émission.