/sports/opinion/columnists
Navigation

L’énigme Lefebvre

Coup d'oeil sur cet article

Sylvain Lefebvre a décidé de ne pas recevoir le vaccin contre la COVID-19 et a donc renoncé à son poste avec les Blue Jackets de Colombus.

Les Jackets ont parlé d’une décision personnelle de leur assistant-entraîneur et n’ont pas précisé si ce refus était dû à une condition médicale quelconque. Il semble que la décision de Lefebvre soit fondée sur des principes personnels.

Pas d’Exception 

De toute façon, la Ligue nationale ne respecte pas les exemptions basées sur une condition médicale. Rocky Thompson a dû démissionner chez les Sharks de San Jose même s’il ne pouvait recevoir le vaccin sans prendre un risque pour sa santé.

Il est évident que tous les principes censés protéger la liberté de choix des travailleurs en Amérique ne sont pas respectés dans le cas de la COVID-19. La protection de la collectivité passe loin devant dans la plupart des pays.  

Je ne vis pas ce problème. J’ai reçu mes deux doses et s’il le faut, j’en aurai une troisième. Avant la quatrième si nécessaire. 

Bon contrat 

Mais les raisons qui poussent un homme de hockey comme Sylvain Lefebvre à renoncer à un contrat de trois ans comme entraîneur derrière un banc d’une équipe de la Ligue nationale doivent peser très lourd.

Sinon, c’est à n’y rien comprendre.