/sports/hockey
Navigation

Pénurie d’arbitres pour le hockey mineur à Sherbrooke

Pénurie d’arbitres pour le hockey mineur à Sherbrooke
Capture d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

Une centaine d’équipe, 1200 matchs à présenter, mais seulement 55 arbitres: le problème d'arbitres a rarement été aussi grave depuis qu’une trentaine d’arbitres a quitté Hockey Sherbrooke l’an dernier.

«C'est du jamais vu, a lancé Guillaume Lavoie, l'arbitre en chef pour l'association d'Hockey Sherbrooke. En fin de semaine, nous avions quelques matchs à présenter et déjà il manquait des arbitres. Il faut savoir que 80% de nos vétérans ont quitté.»

La pandémie n'a certainement pas aidé la situation. Certains officiels ont décidé de trouver un autre emploi alors que les saisons un peu partout au Québec étaient suspendues l'an dernier. Un autre changement important est sans aucun doute l'imposition de la paie pour les arbitres.

«Depuis toujours, la [non-imposition] des salaires des officiels était tolérée par le ministère, mais là, on se doit d'imposer les salaires. Ce qu'on craignait arrive, plusieurs arbitres quittent le milieu» a expliqué le directeur général d'Hockey Sherbrooke, Stéphane Dion.

Les arbitres seront ainsi plus jeunes et moins expérimentés cette saison. L'association demande donc aux parents d'être indulgents.

Hockey Sherbrooke lance officiellement sa saison cette fin de semaine. Même si, pour l'instant, tous les arbitres n'ont pas encore été trouvés, on espère tout de même être en mesure de présenter tous les matchs.