/sports/baseball
Navigation

Séries du baseball majeur : une première équipe assure sa place

Séries du baseball majeur : une première équipe assure sa place
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Giants de San Francisco sont devenus lundi soir la première formation à décrocher une place dans la phase d’après-saison du baseball majeur, étant assurés au pire de disputer le match du meilleur deuxième dans la Ligue nationale. 

• À lire aussi: Tous pour Roberto Clemente

• À lire aussi: Les Jays se paient la meilleure équipe de l’Américaine

La formation californienne détient la meilleure fiche (94-50) des grandes ligues et après avoir écrasé les Padres de San Diego 9 à 1, elle revendique une priorité de deux parties et demie au sommet de la section Ouest de la Nationale. Aussi, même si rien n’est encore acquis dans la course les opposant aux Dodgers de Los Angeles, les Giants ont plusieurs raisons de se réjouir, eux qui sont en quête d’un premier titre de division depuis 2012.

Ainsi, peu de gens croyaient en leurs chances d’accéder aux séries, surtout qu’ils doivent composer avec les Dodgers, champions de la Série mondiale 2020, et les Padres, qui misent sur des éléments dangereux tels Fernando Tatis fils et Manny Machado. Or, à San Francisco, le travail d’équipe a été une clé du succès. Quatre lanceurs comptent au moins 10 victoires et pas moins d’une dizaine de joueurs ont claqué au moins 10 circuits cette saison.

Cependant, personne dans le vestiaire ne veut s’arrêter là.

«Nous sommes vraiment heureux de se retrouver en éliminatoires, il n’y a aucun doute là-dessus. Par contre, nous voulons gagner notre section. C’est la première étape, mais nous ne souhaitons pas uniquement y être. Nous sommes là pour tout gagner, c’est ce que nous visons», a déclaré le vétéran Brandon Belt au site MLB.com.

Chapeau à la direction

Les bonnes performances des Giants ne sont évidemment pas seulement l’affaire des joueurs. La direction, menée par le président des opérations baseball, Farhan Zaidi, et le directeur général, Scott Harris, a eu son mot à dire en bâtissant un groupe compétitif. L’arrivée dans les récentes années de certains éléments importants comme Kevin Gausman, Anthony DeSclafani, LaMonte Wade fils et Mike Yastrzemski a solidifié les rangs de l’équipe.

«Pour construire de bonnes équipes qui savent comment gagner et se qualifier en séries, nous pensons franchement que Farhan, Scott et Kap [Gabe Kapler, le gérant] ont un très bon bilan, a affirmé le joueur d’expérience Evan Longoria. On y croyait, mais parfois, vous devez vous présenter et prouver le tout. Tôt dans la saison, il y avait certaines questions, possiblement dans le vestiaire et en provenance de l’extérieur. Néanmoins, avec nos performances, il n’y avait pas de doute que cette équipe était talentueuse et que nos chances étaient aussi bonnes que celles des autres.»

Avant les duels de mardi, le chiffre magique de San Francisco pour le titre de section était de 16.