/lifestyle/columnists
Navigation

Les difficultés d’un ménage à trois qui me pèse

Coup d'oeil sur cet article

Je forme une famille recomposée avec mon conjoint qui avait deux enfants d’une première union et avec qui j’ai eu une petite fille qui a maintenant quatre ans. Nous avons ses deux enfants avec nous la première et la troisième semaine du mois.

Les choses se passent merveilleusement bien, surtout qu’ils adorent notre fille et se sentent, rendus à 16 et 17 ans, un peu comme ses parents de substitution. Je dois aussi dire que cette dernière le leur rend bien et qu’elle a toujours hâte à leur retour à la maison. Pour elle, c’est une fête de retrouver sa sœur et son frère.

Ce qui me dérange, c’est que l’ex-femme de mon conjoint s’est prise d’affection pour ma petite, et que toutes les raisons sont bonnes pour l’inviter chez elle quand ses propres enfants y sont. Ma fille est un peu devenue la mascotte de nos deux familles et ça m’ennuie un peu.

Désormais, c’est comme si on formait une seule et même famille. Et comme cette ex n’a pas d’homme dans sa vie, je crains qu’elle ne tente de remettre le grappin sur mon conjoint. Quand je mentionne ça à ce dernier, il éclate de rire et passe à un autre sujet en me donnant un gros bec sonore. Ce qui ne suffit évidemment pas à calmer mes craintes. Comment le rendre conscient de la peur qui m’habite, sinon en éloignant cette femme de notre vie?

Seconde épouse angoissée

Avoir décroché le pactole en matière d’unité dans une famille recomposée ne vous suffit pas ? Est-ce qu’il faudrait que les choses se mettent à dérailler pour vous sécuriser ? Exprimez-lui votre peur et écoutez bien sa réponse. Je suis convaincue qu’elle devrait vous rassurer complètement.