/world/usa
Navigation

La mystérieuse disparition d’une jeune voyageuse en «van» émeut l’Amérique

La mystérieuse disparition d’une jeune voyageuse en «van» émeut l’Amérique
Photo Instagram

Coup d'oeil sur cet article

LOS ANGELES | Deux amoureux partis pour un voyage en van à travers les États-Unis, dont un seul revient. La mystérieuse disparition d’une jeune Américaine émeut le pays; une vidéo policière révélée jeudi montre son fiancé sous un jour défavorable. 

Gabrielle Petito, 22 ans, avait quitté New York en juillet avec son compagnon, Brian Laundrie, 23 ans. C'était le début d’un voyage dans une camionnette censé durer quatre mois et dont les étapes étaient régulièrement partagées par le couple sur Instagram et sur YouTube, à travers photos et vidéos.

Au fil de ce road trip dans le décor grandiose des parcs nationaux de l’Ouest américain, on voit la blonde aux yeux bleus arpenter une rivière de canyon ou descendre en surf des dunes de sable.

Mais c’est seul que Brian Laundrie a regagné leur domicile en Floride le 1er septembre, soit dix jours avant que la famille de Gabrielle Petito ne signale sa disparition le 11 septembre, selon la police de North Port, où le couple réside.

La jeune femme, surnommée «Gabby», dont le dernier contact avec sa famille remonte à la fin août, aurait été vue pour la dernière fois dans le très majestueux parc national de Grand Teton, dans le Wyoming.

Brian Laundrie est désormais jugé «digne d’intérêt pour l’enquête» par la police, qui n’est toutefois pas allée jusqu’à le considérer comme un suspect. 

  • Écoutez le tour des actualités de Philippe-Vincent Foisy et Carl Marchand sur Qub radio:  

Une vidéo rendue publique par la police de Moab, petite ville de l’Utah, est venue accentuer le trouble quant au rôle joué par son petit ami. 

Gabrielle Petito y apparaît en larmes, dans une voiture, la police étant intervenue pour une dispute conjugale.

«Elle s’énerve parfois», déclare Brian Laundrie aux agents, expliquant qu’ils avaient eu un différend et qu’elle l’avait frappé avec son téléphone.

Appel à l’aide

Face à de nombreuses questions sans réponses, tous les regards se tournent désormais vers lui.

«Deux personnes sont parties en voyage, une seule en est revenue, et cette personne qui est revenue ne nous fournit aucune information», a résumé jeudi Todd Garrison, chef de la police de North Port.

«Brian refuse de dire à la famille de Gabby où il l’a vue pour la dernière fois. Brian refuse aussi d’expliquer pourquoi il a laissé Gabby seule et a conduit le van jusqu’en Floride. Ce sont des questions cruciales qui exigent des réponses immédiates», a plaidé la famille de la voyageuse dans un communiqué.

«Comment Brian peut-il rester en retrait alors qu’il est la seule personne à savoir où se trouve Gabby?»

Jeudi, le père de Gabrielle Petito a appelé à l’aide «la famille de Brian» et «ses amis» lors d’une conférence de presse et leur a demandé de «faire tout ce qui est possible pour que [sa] fille rentre à la maison».

«Rien d’autre ne compte pour moi maintenant», a ajouté Joe Petito.

Le FBI a ouvert une ligne téléphonique permettant de communiquer des informations tout en restant anonyme.

L’avocat de la famille Laundrie, Steven Bertolino, a affirmé dans un communiqué avoir conseillé à son client de rester silencieux, car le compagnon est souvent la première personne vers qui la police «tourne son attention dans ce genre de dossier», selon le New York Times.

L’Amérique se passionne pour la disparition de la jeune femme. De très nombreux messages sont postés sur les réseaux sociaux pour tenter d’aider à la retrouver, et des comptes qui recensent plusieurs milliers d’abonnés sur Instagram suivent l’avancée de l’enquête.

Preuve de l’intérêt médiatique suscité par l’affaire, la police de North Port a dit avoir accordé des entrevues à «toutes les grandes chaînes de télévision et à environ 60 médias dans les dernières 48 heures».

Une cagnotte créée sur le site GoFundMe pour «lever des fonds afin d’aider à la recherche de Gabby Petito» comptait plus de 45 000 dollars jeudi.