/entertainment/music
Navigation

Roch Voisine de retour sur scène

L’artiste de 58 ans vient de relancer sa tournée Americana Light

Roch Voisine
Photo Martin Chevalier Roch Voisine poursuivait sa tournée Americana Light jeudi à L’Étoile Banque Nationale de Brossard.

Coup d'oeil sur cet article

À 58 ans, Roch Voisine n’a rien perdu de son charisme légendaire. De retour sur les planches après un arrêt pandémique forcé, le chanteur et sa bande de musiciens étaient enchantés de remonter sur scène – celle de l’Étoile Banque Nationale de Brossard – jeudi soir afin de célébrer le 10e anniversaire du phénomène Americana.

Cette première de deux soirées consécutives affichant complet à l’Étoile Banque Nationale était spéciale. Parce qu’il s’agissait du spectacle reporté qui devait originalement avoir lieu en avril 2020 et parce que le chanteur se languissait de pouvoir, enfin, souffler les 10 chandelles d’Americana avec ses vieux amis. Une décennie qui aurait dû être marquée en 2020, mais dont la pandémie aura sournoisement repoussé les festivités.   

Pour festoyer, Roch n’était pas seul. L’accompagnaient sur scène cinq amis musiciens et chanteurs. Jean Sébastien Baciu à la direction musicale et à la basse, Éric Sauvé aux claviers, Éric Lawrence (guitare pedal steel, banjo et dobro), Olivier Laroche à la guitare et Marie-Andrée Robichaud à la voix. Ensemble, ils ont fait revivre les grands succès country-folk-rock américains des années 50, 60 et 70 se retrouvant sur les volumes I, II et III d’Americana.  

« Êtes-vous contents d’être là ? a demandé le chanteur, bottes de cowboy aux pieds, en présentant son Americana ‘‘adapté à la pandémie’’. Nous aussi ! Merci beaucoup de vous être fait vacciner, comme ça, nous autres, on peut venir vous voir. »

Plus d’une vingtaine de grands classiques de la musique folk et rock sont venus mettre un baume – joyeux, country et aux accents cajuns – sur la solitude ayant pesé sur public et artistes pendant les derniers mois.  

Baptisée Americana Light, cette nouvelle tournée présente une version originale, dénudée et intime de ce concert grouillant de nostalgie. Des pièces aux arrangements musicaux modifiés et sur scène, un décor tout simple évoquant les bars de la Louisiane : quelques faux barils de pétrole surmontés d’autocollants de la Route 66, une petite scène surélevée et, évidemment, plusieurs guitares. 

Un spectacle de 90 minutes sans entracte soulignant de belle manière le demi-million d’albums vendus, les quelque 250 000 spectateurs et la centaine de concerts à guichets fermés de l’aventure Americana

Reprises

Parmi les belles reprises de la soirée, notons Suspicious Minds d’Elvis Presley en version cajun, The Gambler de Kenny Rogers décédé en mars 2020, (artiste que Roch Voisine a raconté avoir vu une fois en spectacle), Free Fallin’ de Tom Petty (qu’il livrait en vidéo avec son groupe fictif The Silver Foxes créé pendant la pandémie), Heart of Gold de Neil Young, Take Me Home Country Roads de John Denver, Salut les Amoureux de Jo Dassin, Ring of Fire de Johnny Cash et Pretty Woman qui a fait bouger la foule (et apparaître une batterie sur la scène). Milles après milles de Willie Lamothe « le vrai représentant du country au Québec » a aussi bien fait chanter la foule.

Americana I a été lancé en 2010, alors que les volumes II et III ont été dévoilés au public canadien en 2011, l’année même où Roch Voisine célébrait ses 25 ans de carrière. Le chanteur originaire d’Edmundston, au Nouveau-Brunswick, a fait paraître 28 albums en 35 ans de carrière. 


Roch Voisine poursuit sa tournée Americana Light à travers le Québec. Il sera de passage au théâtre Capitole de Québec les 28 et 29 octobre et à la Salle André-Mathieu de Laval le 7 octobre prochain. Pour plus de dates et billets : https://rochvoisine.com