/news/elections
Navigation

Hillary Clinton appuie Trudeau, Bernie Sanders se range derrière Singh

Hillary Clinton appuie Trudeau, Bernie Sanders se range derrière Singh
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’élection de 2021 est celle où les politiciens américains ont décidé de se mêler de la politique canadienne: après les appuis d’Hillary Clinton et de Barack Obama en faveur de Justin Trudeau, voici que Bernie Sanders, ancien candidat de gauche à la chefferie du Parti démocrate et vedette progressiste aux États-Unis, a donné son appui au NPD et à son chef Jagmeet Singh.

• À lire aussi: Obama donne un coup de pouce à Trudeau

Mme Clinton, ancienne leader démocrate et candidate défaite à l’élection présidentielle américaine de 2016, a imité son collègue Barack Obama et offert son appui au chef libéral en vue des élections de lundi.

« J'ai vu mon ami Justin Trudeau faire preuve de leadership dans la lutte pour des services de garde accessibles, des droits reproductifs et pour une action climatique ambitieuse », a-t-elle déclaré sur Twitter vendredi.

«Je lui souhaite le meilleur, ainsi qu'à nos voisins progressistes canadiens, pour les élections de lundi», a-t-elle ajouté.

Boulerice se réjouit

Ce micromessage, publié peu après midi, a été suivi quelques heures plus tard par celui de Bernie Sanders.

« Le Canada se rend aux urnes lundi. Il y a un parti qui a défendu les travailleurs pendant la pandémie. Un leader qui a le courage de faire payer aux riches leur juste part afin que chacun reçoive les médicaments dont il a besoin. C'est pourquoi je soutiens le NPD et Jagmeet Singh », a déclaré M. Sanders dans un tweet vendredi.

Le seul élu du NPD au Québec, Alexandre Boulerice, a écrit sur Twitter qu'il est «très fier» que son parti reçoive l'appui de Bernie Sanders. « Cela en dit beaucoup sur qui sont les vrais #progressistes », a-t-il indiqué.

Bernie Sanders était le principal rival d’Hillary Clinton lors de l’investiture de Parti démocrate, avant les élections présidentielles de 2016.

Sénateur du Vermont, M. Sanders a été l’une des principales voix de la gauche américaine depuis la crise financière de 2007-2008. Les appels du NPD à faire payer les «ultrariches» semblent directement inspirés de slogans similaires de la campagne Sanders.

Pour sa part, Hillary Clinton est l’ancienne première dame des États-Unis, lors des huit années au pouvoir de Bill Clinton de 1993 à 2001. Bill Clinton et Jean Chrétien, le premier ministre libéral de l’époque, ont collaboré ensemble sur de nombreux dossiers, les deux chefs d’État ayant été homologues directs pendant plus de six ans.

Hillary Clinton a également été candidate du Parti démocrate lors des présidentielles de 2016, sénatrice de l’État de New York de 2001 à 2009 et secrétaire d’État sous Barack Obama de 2009 à 2013. 

Obama avant eux

Rappelons que jeudi, c’est l’ancien président Barack Obama qui avait ouvert le bal en souhaitant « le meilleur » au chef libéral.

« Je souhaite à mon ami Justin Trudeau le meilleur aux prochaines élections au Canada. Justin a été un leader efficace et une voix forte pour les valeurs démocratiques, et je suis fier du travail que nous avons accompli ensemble », avait-il fait savoir sur Twitter.