/news/elections
Navigation

Les bulletins de vote par la poste ne seront pas comptés avant mardi

Coup d'oeil sur cet article

Les bulletins issus des trousses spéciales envoyées par la poste ne seront pas comptés lors de la soirée électorale du 20 septembre prochain, confirme le porte-parole d'Élections Canada, Serge Fleyfel.  

• À lire aussi: Élections fédérales: l’avis des partis sur des sujets controversés

• À lire aussi: Élections fédérales: plus de 5,7 millions de Canadiens ont voté par anticipation

Plusieurs personnes ayant fait la demande de ces trousses les ont reçu trop tard pour les renvoyer par la poste, explique Mario Dumont. 

Cependant, Serge Fleyfel confirme qu’il existe des solutions alternatives pour les gens qui veulent s’assurer que leur bulletin se rende à temps. Il est possible d’aller le déposer lors du jour des élections dans un bureau de vote. 

«Il y aura une urne spéciale pour ces bulletins, et elle sera envoyée le soir au bureau du Directeur du scrutin, parce que tous les bulletins spéciaux doivent être comptabilisés au bureau du Directeur du scrutin, et ça commencera mardi», affirme M. Fleyfel. 

Il confirme ainsi que les bulletins issus des trousses spéciales envoyées par la poste commenceront à être comptabilisés seulement le lendemain des élections, soit le 21 septembre. 

Il explique que la situation est ainsi puisque des mécanismes de vérifications doivent être mis en place pour s’assurer que certains ne profiteront pas de la situation pour tenter de voter deux fois. 

Serge Fleyfel précise d’ailleurs qu’il est impossible pour un citoyen de voter deux fois, et que ceux qui tenteront de le faire seront rapidement coincés par Élections Canada. 

En date du 16 septembre, 1 011 874 d'électeurs canadiens avaient commandé une trousse de vote par la poste, et 625 807 bulletins de vote avaient déjà été reçus. 

Des résultats dès lundi? 

Le porte-parole explique d’ailleurs que certains résultats ne pourraient être connus que le lendemain, ou même plus tard, puisqu’il est impossible de savoir combien de temps ce dépouillement prendra. 

«Ce n’est pas exclu que le comptage se poursuive mercredi matin», lance le porte-parole. 

Il estime donc qu’il faudra être prudent avant de déclarer des gagnants. 

«Le personnel sera là, ils compteront les votes, jusqu’à ce que tout soit compté et que tout le monde soit content», explique Serge Fleyfel. 

Manque de personnel de scrutin 

Serge Fleyfel confirme qu’il manque encore du personnel dans certaines circonscriptions du pays, mais assure que la qualité des services n’en sera pas affectée. 

Il n’est d’ailleurs pas trop tard pour s’inscrire pour travailler lors du jour du scrutin. 

«La situation n’est pas dramatique, on est toujours en train de recruter dans les derniers jours chez Élections Canada, mais cette année, la situation est un peu différente avec la pandémie et la pénurie de personnel au Québec», affirme Serge Fleyfel.