/news/politics
Navigation

Manifestation contre le bris de service au Centre de santé de Senneterre

Coup d'oeil sur cet article

La mobilisation citoyenne a pris de l’ampleur pour protester contre la fermeture de l'urgence de 20h à 8h au Centre de santé de Senneterre.

Les citoyens se sont mobilisés sur Facebook, avec la création du groupe Facebook «Urgence d'agir : Sauvons le centre de santé de Senneterre» , qui compte plus de 1900 membres. Ils ont aussi manifesté pour témoigner de leur mécontentement. 

Ceux-ci militent pour garder l’urgence ouverte 24 heures sur 24. Envoyer les gens ailleurs, ça prend 45 minutes de route. 

«Je ne suis pas du tout rassurée, on a malheureusement été mis sous le couperet», se désole Mindie Fournier, porte-parole de la manifestation.

On a eu des annonces que ça serait fermé pour un minimum de 12 heures par jour. Pour nous, c’est une aberration puisqu’on est la troisième plus grande municipalité en terme de territoire au Québec. Déjà que nos services sont très grands à couvrir, ça vient rajouter de la pression sur nos services ambulanciers», explique-t-elle.

Selon Mme Fournier, le personnel soignant à Senneterre va bien, et le moral est bon. 

«Il y a eu du temps supplémentaire, mais on s’entend qu’on est l’été. Plusieurs d’entre nous peuvent témoigner que l’été, avec les vacances, tout le monde donne un peu plus de temps afin de pallier aux absences et aux congés. Personnellement, je le vois plus comme un problème au niveau des ressources humaines du ministère qu’un problème de santé du personnel», dit-elle.

La porte-parole de la manifestation explique que les gens de Senneterre ne se sentent pas du tout écoutés. 

«La décision a été prise à plus de 130 km de notre municipalité sans même nous avoir consultés, sans non plus être venu sur place et avoir pris le pouls de la situation.»