/news/health
Navigation

Soins infirmiers: manque de personnel attendu, malgré d’importantes embauches en Estrie

Soins infirmiers: manque de personnel attendu, malgré d’importantes embauches en Estrie
PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le manque de personnel infirmier risque de demeurer préoccupant pour les établissements de santé de l’Estrie, du moins, dans un avenir prévisible. 

• À lire aussi: L’Hôpital du Suroît veut offrir des horaires «à la carte» aux infirmières

• À lire aussi: Un rapport recommande le baccalauréat comme seule porte d’entrée de la profession d’infirmière

Même si le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) prévoit l’embauche de 600 infirmières et de 125 infirmières auxiliaires cette année, l’organisme estime que les ressources demeureront insuffisantes pour répondre aux exigences des citoyens de la région.

«Les besoins de la population étant grandissants et les défis de la pénurie de la main-d'œuvre étant complexes, nous estimons que malgré les nouvelles personnes embauchées, le manque de ressources sur le terrain s'élève à 400 infirmières et 100 infirmières auxiliaires», indique Félix Massé, porte-parole du réseau de santé de l’Estrie, dans un courriel transmis à l’Agence QMI.

La direction de l’organisme dit faire des pieds et des mains afin de rendre le travail infirmier plus attrayant dans le réseau public de la santé. «Des travaux s'intensifient actuellement afin de favoriser l'équilibre entre la prestation de soins de qualité et sécuritaires et des conditions de travail adéquates», précise M. Massé.

Le manque actuel et attendu d’infirmières en Estrie concorde avec la désaffection des candidates pour le programme collégial de technique en soins infirmiers offert dans les deux cégeps de la région. L’Agence QMI rapportait jeudi que le nombre d’inscriptions en soins infirmiers au Cégep de Granby, est passé de 168 à l’automne 2016, à 117 cette année, alors qu’au Cégep de Sherbrooke, il demeurait relativement stable à un peu plus d’une centaine en 2019 et cette année, après un bond à 121, en 2020.

Le réseau de la santé de l’Estrie emploie 4109 infirmières et 1288 infirmières auxiliaires en ce moment.