/misc
Navigation

Apocalypse internet: une tempête solaire imminente?

Apocalypse internet: une tempête solaire imminente?
Crédit image: NASA Goddard

Coup d'oeil sur cet article

Qu’arriverait-il si un orage géomagnétique interrompait tout à coup internet? Une scientifique de l’Université de la Californie à Irvine, la Pre Sangeetha Abdu Jyothi, croit qu’une violente tempête solaire pourrait mettre hors ligne de larges pans de la toile pendant des semaines, voire des mois.

Sa recherche a été présentée il y a quelques semaines lors de la conférence SIGCOMM 2021 qui regroupe des spécialistes des réseaux informatiques et des transmissions de données.

Cette information sur une éventuelle «apocalypse internet» n’a guère été rapportée ni commentée au Québec. 

Les éruptions solaires sont une libération soudaine et massive d’énergie à la surface du Soleil. Elles provoquent l’éjection dans l’espace d’un vent chargé de particules électromagnétiques. Parfois – à chaque siècle environ –, une bourrasque solaire extrême réussit à pénétrer le champ magnétique terrestre qui nous sert de bouclier et qui empêche les éruptions de particules de causer des perturbations dommageables à notre planète et à nos vies. 

Déjà, les tempêtes solaires de 1859 et de 1921 avaient perturbé les infrastructures électriques naissantes comme les fils télégraphiques. Au cours de l’énorme «événement Carrington» de 1859 – la plus puissante tempête solaire jamais enregistrée –, les aiguilles des boussoles se sont mises à osciller de façon erratique et les aurores boréales étaient visibles jusqu’à l’équateur. Des décharges d’étincelles ont mis le feu au papier télégraphique.

Ici, au Québec, l’extraordinaire intensité de la tempête solaire du 13 mars 1989 a mis hors service le réseau d’Hydro-Québec, causant une panne d’électricité qui dura neuf heures. Ces trois événements se sont produits avant le développement de l’infrastructure internet moderne.

Après trois décennies de faible activité de tempête solaire, la Pre Abdu Jyothi et d’autres chercheurs soulignent que la probabilité d’une autre tempête solaire extrême augmente considérablement.

L'impact économique d'une interruption d'Internet, pour une seule journée aux États-Unis, est estimé à plus de 7 milliards de dollars.

Ce sont les câbles sous-marins qui sous-tendent l’internet mondial qui sont particulièrement vulnérables à une éjection de masse coronale solaire. Une tempête solaire pourrait entraîner une perte massive de connectivité, même en laissant les infrastructures locales et régionales intactes. Équipés de répéteurs à des intervalles de 50 à 150 kilomètres pour amplifier le signal optique, les câbles sous-marins sont menacés par les tempêtes solaires, qui les rendraient inopérants en grillant ces répéteurs.

Les câbles sous-marins reliant l’Amérique du Nord et l’Europe sont particulièrement sensibles aux tempêtes de particules en raison de leur longueur et de leur latitude élevée, où les vents solaires sont plus intenses. 

De telles perturbations géomagnétiques d’origine solaire sont rares et donc peu étudiées; d’autres menaces telles que les événements météorologiques extrêmes ou les cyberattaques sont priorisés. La pandémie nous a montré à quel point le monde n’était pas préparé à faire face à des catastrophes planétaires. 

Nous avons une compréhension très limitée de l’étendue des dommages que causerait un événement solaire à grande échelle provoquant une défaillance mondiale d’internet, a déclaré la Pre Abdu Jyothi à Wired

En 2012, une tempête solaire n’a raté notre planète que de neuf jours. L’éjection de particules solaires ne s’est pas faite en direction de la Terre. Alors qu'il écrivait pour Space Weather, en 2012, le physicien Pete Riley a estimé qu’il y avait une probabilité de 12% qu’une tempête solaire majeure se produise sur Terre dans les 10 prochaines années. 

Selon un rapport de 2008 du National Research Council, un tel événement pourrait potentiellement causer des milliers de milliards de dollars de dommages et prendre jusqu'à une décennie pour s'en remettre.

Lorsque la prochaine grande tempête solaire éclatera, les habitants de la Terre auront environ 13 heures pour se préparer à son arrivée, selon Sangeetha Abdu Jyothi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.