/finance/reer
Navigation

Vos options pour financer vos rénovations

Happy couple planning their budget
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

C’est décidé : vous allez rénover votre cuisine qui a bien besoin d’être mise au goût du jour. Mais où allez-vous dénicher les milliers de dollars nécessaires pour réaliser ces travaux ? Voici quelques pistes de solution.

L’emprunt ou la marge hypothécaire, la marge de crédit et le prêt personnel font partie des outils habituellement utilisés pour financer des rénovations.

Refinancement hypothécaire

La hausse vertigineuse du prix de l’immobilier a fait mal à bien de nouveaux propriétaires. En revanche, elle a aussi facilité la vie de ceux qui possèdent leur maison depuis plusieurs années. « Les propriétaires qui avaient peu d’équité et avaient du mal à emprunter ont vu la situation radicalement changer avec la montée des prix en flèche. En effet, puisqu’on peut emprunter jusqu’à 80 % de la valeur marchande de sa propriété, leur capacité d’emprunt a donc fortement augmenté », explique Denis Doucet, porte-parole des Multi-Prêts Hypothèques.

Pour l’obtenir, il faut demander à son institution financière un refinancement au moment du renouvellement hypothécaire.

Avec les taux d’intérêt historiquement bas que nous connaissons actuellement, cette option est très avantageuse, et ce, d’autant plus que le prêt est étalé sur toute la durée de l’hypothèque. « D’un point de vue budgétaire, c’est donc une option relativement facile à gérer », indique Denis Doucet. Cela ne s’applique toutefois pas aux personnes qui viennent tout juste de mettre la main sur une propriété, puisqu’ils n’ont encore que peu d’équité à leur disposition.

Attention : un refinancement hypo-thécaire nécessite de repasser devant le notaire, avec les frais que cela engendre. Faites vos calculs pour voir si une autre possibilité ne serait pas plus appropriée.

Rajouter une tranche à son prêt hypothécaire

Pour éviter d’avoir à payer les frais de notaire, rajouter une simple tranche à votre prêt hypothécaire peut être une bonne option. Là encore, vous pourriez bénéficier des très bas taux d’intérêt actuels. Gardez toutefois en tête que vous aurez deux échéances ainsi que deux taux d’intérêt différents sur votre prêt hypothécaire, ce qui pourrait engendrer des pénalités si vous vendez votre maison avant le terme. Certaines institutions acceptent toutefois d’aligner les deux échéances.

Opter pour la marge de crédit hypothécaire ou personnelle

La marge de crédit hypothécaire est garantie par votre propriété. Bien que les taux d’intérêt soient plus élevés que pour un refinancement ou l’ajout d’une tranche à votre hypothèque, ils demeurent tout de même moins hauts que ceux d’une marge de crédit traditionnelle ou même d’un prêt personnel. Ces deux types de marges sont flexibles et pratiques, car on n’utilise que le montant dont on a besoin. Mais faites preuve de discipline et prévoyez-vous un plan de remboursement pour ne pas faire durer cette dette éternellement. En effet, seuls les intérêts sont payables chaque mois et vous pourriez être tenté de ne rembourser que ceux-ci et non le capital.

Prêt personnel et cartes de crédit

Contrairement à une marge de crédit, avec un prêt personnel il y a une échéance et des montants fixes à rembourser chaque mois. Les taux d’intérêt sont beaucoup plus élevés que pour une marge de crédit hypo-thécaire ou personnelle, ce qui en fait un outil moins intéressant. Il peut toutefois être approprié pour les travaux ne nécessitant pas de grosses sommes, quelques milliers de dollars par exemple.

Quant aux cartes de crédit, compte tenu de leurs hauts taux d’intérêt (généralement de 19,9 %), elles demeurent un instrument à n’utiliser qu’en cas d’absolue nécessité. 

CONSEILS 

  • En planifiant vos rénovations, prévoyez une marge de manœuvre suffisante, recommande Denis Doucet. « Les prix des matériaux ont beaucoup augmenté et il y a souvent des surprises lorsqu’on rénove. Calculez 15 % à 20 % d’argent supplémentaire, ce qui vous évitera d’avoir recours à vos cartes de crédit pour faire face aux imprévus. »  
  • Des entrepreneurs membres de l’APCHQ peuvent proposer aux consommateurs un prêt pour financer leurs travaux de rénovation. Ce programme réalisé en partenariat avec Fairstone offre des prêts à des taux avantageux pouvant atteindre jusqu’à 30 000 dollars, remboursables sur une période de 12 à 60 mois, ou même avant échéance, et ce sans pénalité. Renseignez-vous auprès de votre entrepreneur.