/news/politics
Navigation

Julie Payette: de gouverneure générale à scrutatrice

Julie Payette: de gouverneure générale à scrutatrice

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-gouverneure générale du Canada Julie Payette, qui a démissionné dans la disgrâce en janvier, s’est trouvé un nouveau travail... le temps d’une journée.

• À lire aussi: Tous les détails de l’élection fédérale: «je suis prêt à poursuivre le travail» - Justin Trudeau

• À lire aussi: Le Canada est aussi divisé qu’avant

Elle agissait hier comme scrutatrice au bureau de vote de la paroisse Saint-Paul-de-la-Croix, dans la circonscription d’Ahuntsic-Cartierville, à Montréal, a constaté notre photographe. Mme Payette a quitté ses fonctions de représentante de la monarchie britannique au pays après un rapport accablant sur le climat de travail toxique à son bureau. 

Elle reçoit une pension annuelle de 150 000$ à vie. Pour la remplacer, le gouvernement Trudeau a nommé Mary Simon, originaire du Nunavik.  

  • Écoutez La Rencontre Dutrizac-Dumont sur QUB radio:    

À voir aussi...