/news/elections
Navigation

Les néodémocrates en voie de faire quelques gains

Le NPD était en avance dans plus de comtés qu’en 2019

FEDELXN NDP 20210920
Photo LA Presse Canadienne Le chef du NPD Jagmeet Singh et son épouse Gurkiran Kaur Sidhu surveillaient les résultats hier soir dans un hôtel du centre-ville de Vancouver. Son parti était en voie de faire plusieurs gains durant la soirée.

Coup d'oeil sur cet article

L’heure était à l’espoir hier soir au rassemblement du Nouveau Parti démocratique (NPD) au Centre de conférences et d’expositions de Vancouver, tandis que le parti était en voie de faire des gains, sans toutefois reproduire la vague orange de 2011.

• À lire aussi: Peu de mouvements pour les différents partis au Québec

• À lire aussi: Alexandre Boulerice réélu

À minuit, les néodémocrates menaient la course dans 28 comtés, alors qu’en 2019 ils en avaient remporté 24, tandis que les résultats arrivaient au compte-gouttes.

Le parti pourrait ainsi être le seul à gagner des sièges supplémentaires par rapport à 2019. Il resterait ainsi l’interlocuteur privilégié du Parti libéral à la Chambre des communes.

De plus, les néodémocrates remportaient hier soir une plus grande part du vote populaire qu’au dernier scrutin, soit 17,3 % contre 8,2 % pour le Bloc québécois, qui envoie pourtant plus d’élus à Ottawa.

Retour de l’étoile du Québec

Le Québec était en voie d’envoyer une élue néodémocrate de plus à la Chambre des communes.

L’étoile de la vague orange, Ruth Ellen Brousseau, avait une mince avance dans Berthier Maskinongé, la circonscription de Lanaudière qu’elle a perdue aux mains du bloquiste Yves Perron, en 2019.

Le député de Rosemont Alexandre Boulerice, seul survivant du tsunami néodémocrate de 2011, a quant à lui été réélu avec une confortable avance.

« Je suis très fier de la campagne qu’on a faite, s’est réjoui M.Boulerice. L’idée c’est d’être en croissance, c’est de grandir, c’est ce qu’on voit ce soir. »

Le parti n’a cependant pas réussi à percer dans les provinces de l’Atlantique, malgré une course serrée dans St. John’s-Est, en particulier.

Chaudes luttes un peu partout

Désigné dans les sondages comme le chef le plus aimé des Canadiens, Jagmeet Singh était le seul chef à ne pas encore être fixé sur son sort à minuit.

Il était en avance dans son comté de Burnaby-Sud, en Colombie-Britannique, avec quelques points d’avance contre la libérale Brea Huang Sami.

En Colombie-Britannique, les néodémocrates menaient dans 14 comtés, soit autant que les libéraux, et davantage que les conservateurs. Ils étaient aussi en voie de faire une percée en Alberta et au Manitoba.

Au coude-à-coude avec les libéraux et les conservateurs dans plusieurs comtés-clés du grand Toronto, ils menaient dans seulement sept circonscriptions de la province la plus populeuse du pays.

À VOIR AUSSI