/news/currentevents
Navigation

Une étoile montante de la mafia atteinte par balle à Laval

L'influent «patron de la rue» est bien connu pour ses nombreux contacts dans le crime organisé

Une étoile montante de la mafia atteinte par balle à Laval
Photo Agence QMI, Maxime Deland

Coup d'oeil sur cet article

Un influent membre de la mafia que la police considère comme une étoile montante du crime organisé a été pris pour cible lors d’une tentative de meurtre mardi après-midi dans le quartier Duvernay, à Laval.

Selon nos informations, Davide Barberio aurait été atteint par au moins un projectile d’arme à feu à l’abdomen vers 15h30, alors qu'il était dans le garage d’une résidence cossue située sur le boulevard Lévesque Est.  

La victime de 42 ans a été transportée d’urgence à l’hôpital, mais sa vie n’était pas en danger mardi soir.

L’auteur de la tentative de meurtre a pris la fuite après le crime et n’avait toujours pas été retrouvé en début de soirée.

Street boss

Selon nos informations, Barberio est considéré comme un «patron de la rue» (street boss) pour le compte de la mafia montréalaise, c’est-à-dire qu’il serait chargé de diriger les activités de recouvrement de dettes et d'assurer la discipline. 

Il aurait obtenu le contrôle du quartier Chomedey après la mort des frères Salvatore et Andrew Scoppa, respectivement assassinés le 4 mai 2019 et le 21 octobre 2019 – jour d'élections fédérales.

Davide Barberio serait aussi un proche de l'importateur de cocaïne Marco Pizzi, considéré par la police comme un membre influent au sein du monde interlope montréalais. 

Il entretiendrait de nombreux contacts avec les principales franges du crime organisé, dont les Hells Angels, la pègre libanaise, les gangs de rue ainsi que les factions siciliennes et calabraises de la mafia.

D’ailleurs, il serait lui-même issu de la faction calabraise, ayant déjà été relié au défunt caïd Giuseppe De Vito, mort empoisonné au cyanure au pénitencier de Donnacona en juillet 2013. 

Gros noms du crime organisé 

Le mafioso a fait l’objet de plusieurs opérations de surveillance entre 2013 et 2015, durant lesquelles il a notamment été vu au Romcafé à diverses occasions en compagnie de Leonardo Rizzuto, le fils de Vito Rizzuto, de Stefano Sollecito, ex-chef intérimaire de la mafia, et du chef de gang Gregory Woolley. 

​​Les policiers l'ont aussi observé en compagnie de l'ancien leader des Hells Angels, Salvatore Cazzetta. Au printemps dernier, il a par ailleurs participé à un rassemblement entre plusieurs gros noms du crime organisé, dont le plus influent des membres des Hells au Québec, Martin Robert.

Barberio faisait également partie des suspects arrêtés dans l’opération Clemenza, un important coup de filet de la GRC mené en 2014 visant des cellules du crime organisé italien.

La série d'accusations qui pesaient contre lui a été abandonnée en 2017 quand la Couronne fédérale a elle-même demandé l'arrêt des procédures au tribunal pour près d'une quarantaine d'accusés.

À VOIR AUSSI...