/news/currentevents
Navigation

Victoriaville: 90 jours de prison pour une fraude de 76 000$

FRANCE-OVERSEAS-FRENCH POLYNESIA-JUSTICE-PRISON
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Une femme aux prises avec des problèmes de toxicomanie n'a eu aucun scrupule à frauder le Club de patinage artistique de Victoriaville pour un peu plus de 76 000$, un montant durement récolté par des bénévoles.

Geneviève Alain, 50 ans, a été condamnée, mardi, à 90 jours de prison, mais elle aurait normalement eu une peine plus importante.

«Il y aura une ordonnance civile de remboursement [...] de 50 000$ [qui viendra compenser]», a mentionné l’avocat de la défense, Me Jean-Philippe Anctil, lors du prononcé de la sentence au palais de justice de Victoriaville.

Entre les mois de décembre 2015 et d'août 2017, Geneviève Alain, qui agissait à titre de trésorière du Club de patinage artistique de Victoriaville, a effectué plusieurs virements frauduleux dans son compte de banque à partir de fausses adresses courriel. L’accusée vivait des problèmes de toxicomanie depuis 2010, ce qui pourrait expliquer son passage à l’acte. Pour ces crimes, l'accusée a plaidé coupable en février dernier.

Quoi qu’il en soit, ses larcins ont «privé beaucoup de jeunes pendant des années [...] d’entraîneurs, de matériel, de sorties», a mentionné le procureur de la Couronne, Me Jean-Philippe Garneau, précisant «qu’il n’y avait jamais d’argent dans le compte [malgré l’acharnement] des bénévoles à [en] récolter [en faisant] des levées de fonds».

Lorsque les activités criminelles de Mme Alain ont été découvertes, le club de patinage lui a fait parvenir une mise en demeure, et celle-ci a effectué un remboursement d’environ 14 500$, mais c’était trop peu trop tard. Des accusations criminelles ont été portées.

L’accusée a manifesté des remords lors de l’audience, mardi. «Je suis désolée», a-t-elle dit.

Le juge de la Cour du Québec Bruno Langelier a donc entériné la suggestion commune proposée par les avocats de la Couronne et de la défense, et a sentencié Geneviève Alain à 90 jours de prison, considérant l’ordonnance de remboursement de 50 000$.