/news/coronavirus
Navigation

Une enseignante pourrait être responsable d'une éclosion dans une école de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Des dizaines de jeunes ont été contaminés lorsqu'ils étaient en classe à l’école primaire Saint-Émile forçant la fermeture de l'établissement jusqu’à mardi prochain et le retour de l'apprentissage à la maison.

L'enquête ne dévoile pas pour l'instant qui est responsable de cette éclosion, mais le comportement d'une enseignante antivaccin est remis en question par les élèves et les parents. 

Cette enseignante d'arts plastiques aurait côtoyé plus de 75% des personnes contaminés.

Selon nos informations, cette enseignante faisait la promotion de ne pas porter le masque en classe. Elle fait également partie des personnes contaminées par le virus.

Au total, au moins 39 personnes ont contracté la COVID-19. Elle aurait également reçu un résultat positif.

  • Écoutez La Rencontre Dutrizac-Dumont sur QUB radio: 

Plusieurs jeunes élèves ont confié à TVA Nouvelles qu’ils devaient avertir cette enseignante de porter un masque.

«Les professeurs disent que lorsqu’ils sont à deux mètres, ils peuvent enlever le masque, mais là elle n’était pas à deux mètres. Elle était vraiment proche de moi, donc je me suis dit recule un peu», explique Lucas, un jeune élève qui a côtoyé cette enseignante d’arts plastiques.

Au moins, huit des 11 classes auraient des élèves qui ont contaminé la COVID-19. 

«Je me demande pourquoi les professeurs ont le droit de venir enseigner sans être vaccinés. Selon moi, c’est la moindre des choses», mentionne la mère de Lucas.

À voir aussi  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres