/opinion/columnists
Navigation

Erin O'Toole: une course pour sa survie

Erin O'Toole: une course pour sa survie
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Erin O’Toole se retrouve dans une course pour sa survie à la suite des résultats de lundi soir.

Comme son prédécesseur, M. O’Toole a annoncé qu’un post-mortem allait devoir se tenir prochainement. 

Un exercice plus que nécessaire pour lui, mais qui a des limites quand tu tentes de sauver ta peau.

  •   Écoutez la rencontre Lisée-Mulcair avec Jean-François Lisée et Thomas Mulcair au micro de Richard Martineau sur QUB radio :

Position pas claire

La campagne conservatrice allait bien jusqu’au moment où M. O’Toole s’enfarge dans sa politique sur le contrôle des armes à feu.

Sur le fond de l’histoire, on peut faire avoir un débat sur le sujet et voir comment on peut réduire la criminalité dans nos villes. 

Mais, comment expliquer que M. O’Toole n’a pas été capable de défendre sa position pendant plusieurs jours ?

Tellement pris dans un coin, qu’il a dû modifier sa plateforme électorale pour préciser sa pensée. Du jamais vu !

Quand un chef ne répond pas aux questions ou fait du patinage artistique, les électeurs se demandent ce qu’il a caché. 

En essayant de plaire à tout le monde, le chef conservateur a perdu des supporteurs.

En recentrant le Parti conservateur sans expliquer son plan de match avant de le faire, M. O’Toole a donné des munitions à Maxime Bernier, qui a vu ses appuis augmenter.

Deuxième chance

Les membres conservateurs à travers le pays se demandent si leur chef mérite une deuxième chance. Plusieurs n’ont pas le goût de retourner dans une course à la chefferie.

C’est un état de fait qui va aider M. O’Toole, mais les membres vont se demander aussi s’ils peuvent gagner la prochaine fois.

Là, la réponse est moins claire et c’est là que le chef conservateur doit dire comment il va y arriver.

Si Erin O’Toole n’est pas capable de mettre cartes sur table et laisser la cassette de côté avec les membres du parti, il sera difficile pour lui de survivre aux prochaines semaines.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.