/lifestyle/family
Navigation

Fleurs et potager: des réponses à vos questions (1re partie)

Coup d'oeil sur cet article

Comme c’est mon habitude de le faire deux fois par année, je réponds dans cette chronique aux nombreuses questions horticoles que vous m’avez fait parvenir.

Bonjour ! Pourriez-vous, svp, m’aider à identifier cet arbre ? Il pousse ici dans mon jardin au Témiscamingue. Merci.  

M. Goulet

Le paulownia est un arbre qui forme d’immenses feuilles qui ressemblent à celles du catalpa.
Photo courtoisie
Le paulownia est un arbre qui forme d’immenses feuilles qui ressemblent à celles du catalpa.

R. L’arbre qui apparaît sur les photos que vous m’avez fait parvenir est un paulownia. Il s’agit d’un arbre originaire de Chine qui arbore d’énormes feuilles semblables à celles du catalpa. Curiosité botanique, on le cultive au Québec comme plante vivace. En fait, son tronc survit rarement à l’hiver et de nouvelles tiges sont produites chaque printemps à partir de sa souche. En une seule saison, le paulownia peut avoir une croissance de plus de 4 mètres ! J’ai vu des paulownias pousser dans les régions de Montréal et de Québec, mais je ne savais pas qu’il pouvait aussi supporter les hivers qui sévissent au Témiscamingue. Lorsque sa souche est bien couverte de feuilles mortes ou de neige, cette plante a donc une impressionnante résistance au froid. 

Le genre Paulownia a été dédié à Anna Paulowna (1795-1865), fille du tsar Paul I de Russie et petite-fille de Catherine II, impératrice de Russie. Cet arbre est cultivé pour son bois très léger depuis fort longtemps en Asie. Les premiers écrits relatifs à cet arbre remontent à environ 1000 ans av. J.-C. Dans les familles chinoises, une coutume veut que lorsqu’une fille naît, on plante un paulownia. Cet arbre pousse si rapidement que lorsque cette fille atteint l’âge adulte et qu’elle se marie, on coupe l’arbre qui fournit alors tout le bois nécessaire pour fabriquer divers objets nécessaires à la dote.


Bonjour M. Mondor. J’ai un gros problème avec mon gazon, il a été détruit par des taupes. Que dois-je faire à l’automne pour avoir quelque chose d’au moins passable l’été prochain ou est-ce mieux d’attendre au printemps ? Merci à vous. 

Mme Sarrazin

Le condylure étoilé possède un nez entouré de tentacules extrêmement sensibles comprenant 25 000 récepteurs tactiles reliés par 100 000 fibres nerveuses, soit cinq fois plus que dans une main humaine.
Photo courtoisie
Le condylure étoilé possède un nez entouré de tentacules extrêmement sensibles comprenant 25 000 récepteurs tactiles reliés par 100 000 fibres nerveuses, soit cinq fois plus que dans une main humaine.

R. Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe deux types de taupes au Québec : la taupe à queue velue et le condylure étoilé. La taupe à queue velue est un petit mammifère qui fait environ 15 cm de longueur et dont le pelage très dense est semblable à du velours. Elle possède des yeux minuscules et ses grosses pattes de devant sont munies de cinq longues griffes qu’elle utilise pour creuser des galeries dans le sol. Cette taupe vit dans les sols des forêts et de certaines prairies, là où le sol est relativement sec.

Pour sa part, le condylure étoilé est un animal semblable à la taupe à queue velue, mais dont le corps est un peu plus long – allant jusqu’à 24 cm de longueur – et dont le museau très caractéristique a la forme d’un disque rose dénudé portant vingt-deux petits tentacules. Cet animal préfère les terrains humides et vit souvent aux abords des cours d’eau.

Comme les galeries creusées par ces deux espèces de taupes se trouvent généralement à une profondeur qui varie entre 25 et 45 cm, si les dommages causés à votre pelouse sont surtout observés à la surface, il est fort possible que ce soient plutôt des campagnols qui en sont à l’origine. Durant la période hivernale, ces petits rongeurs creusent des galeries sous la neige. Les taupes ne font que des trous entourés de petits monticules de terre tandis que les campagnols font des petits chemins de 2,5 à 5 cm de largeur, peu profonds, à la surface de la pelouse. Les dommages causés par les campagnols sont habituellement visibles au printemps, une fois la neige fondue.

Dégâts dans une pelouse provoqués par une taupe à queue velue.
Photo courtoisie
Dégâts dans une pelouse provoqués par une taupe à queue velue.

D’autre part, la taupe et le condylure sont particulièrement utiles dans nos jardins. Ces animaux mangent de grandes quantités d’insectes nuisibles, notamment les limaces et le fameux ver blanc qui dévaste nos pelouses. Malheureusement, ils peuvent aussi endommager la pelouse et les racines de certaines plantes en creusant leurs galeries.

De façon générale, les dommages causés par tous ces animaux peuvent être réparés assez facilement. Il s’agit simplement de ratisser fermement les portions de pelouse endommagées, d’y ajouter un peu de compost et de semer du gazon. De plus, un bon moyen de décourager une taupe de s’établir dans votre jardin est d’avoir un chat ou un chien.

Finalement, vous pouvez vous procurer un piège spécialement conçu pour capturer les taupes dans une coopérative agricole. Il faut libérer les taupes capturées à quelques kilomètres du terrain d’origine. Si vous entreprenez des démarches pour éloigner les taupes de votre jardin, assurez-vous que cela se fasse dans le plus grand respect et, surtout, sans les blesser.


Bonjour M. Mondor. J’espère que vous allez bien. Moi je vais bien, mais mes tomates en pot ne vont pas bien. Je me demandais si vous pouviez me conseiller un remède, car toutes mes tomates ont le dessous noirci. Merci à l’avance. 

M. Pulford

Photo courtoisie

R. Le problème qui affecte vos plants de tomates est appelé pourriture apicale. Cela se caractérise par l’apparition d’une tache de couleur noire sur la pelure située sous le fruit à l’opposé du pédoncule. Aussi appelée cul noir, la pourriture apicale est habituellement causée par une carence en calcium et non pas par un champignon. Pour pallier cette carence, vous pouvez vaporiser du lait ou un engrais liquide d’origine naturelle riche en calcium à quelques reprises sur le feuillage de vos plants de tomates. Toutefois, comme dans le cas du craquement de la pelure, c’est plus souvent une faible humidité dans le sol qui est la cause du problème. Cela rend le calcium moins mobile et moins disponible pour la plante. Des arrosages réguliers et en profondeur permettent généralement de prévenir le problème.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.