/news/politics
Navigation

Capacité d'accueil au Centre Bell: Québec tempère les attentes de la LNH

Capacité d'accueil au Centre Bell: Québec tempère les attentes de la LNH
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Québec tempère les attentes de la Ligue nationale de hockey (LNH) qui espère que toutes les équipes canadiennes, dont le Canadien de Montréal, pourront bientôt jouer dans des arénas pleins. 

Tout en confirmant que le début de saison du tricolore et des Canucks de Vancouver se ferait devant des foules limitées, l’adjoint du commissaire Gary Bettman, Bill Daly, s’est montré optimiste pour la suite des choses.

«Avec un peu de chance (hopefully), on devrait avoir très bientôt des arénas à capacité maximale dans nos sept villes canadiennes», a-t-il récemment déclaré dans une entrevue enregistrée pour le balado «32 toughts».

Vérifications faites: la santé publique du Québec n’envisage aucun assouplissement dans les semaines à venir, et ce, dans l’objectif «de préserver la capacité du réseau» de la santé.

«Plusieurs hôpitaux sont déjà au maximum de leur capacité, le Québec vit actuellement une pénurie de travailleurs de la santé et ceux toujours présents sont exténués. De plus, on enregistre plus de 600 cas par jour depuis plusieurs semaines et une augmentation quotidienne des hospitalisations», a expliqué par courriel le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), cette semaine.

Aucune discussion

Qui plus est, aucune discussion n’a eu lieu avec l’organisation du Canadien de Montréal et la Direction générale de la santé publique, a confirmé le ministère. Même son de cloche au cabinet de la ministre responsable des Sports, Isabelle Charest, qui dit n’avoir eu aucune discussion avec le Groupe CH.

Le match d’ouverture à domicile de la saison 2021-2022 du Canadien est programmé pour le 16 octobre prochain. À cette occasion, le tricolore accueillera au Centre Bell les Rangers de New York et, pour une première fois, la jeune sensation québécoise Alexis Lafrenière, premier choix au repêchage 2020 de la LNH.

Pour le moment, la limite de spectateurs est fixée à 7500 personnes dans les amphithéâtres, et ce, à condition qu’ils soient séparés dans des zones de 500 places avec entrées indépendantes. Le passeport vaccinal y est également exigé.

Le Groupe CH n’a pas retourné de réponses à nos questions, à savoir s’il avait fait des démarches dans l’espoir de voir la santé publique augmenter le nombre de spectateurs permis au Centre Bell.

Plus d'amateurs en Ontario

En Ontario, la capacité maximale des événements sportifs intérieurs sera augmentée à 50 %, jusqu’à concurrence de 10 000 partisans, selon ce que plusieurs médias ont rapporté vendredi, à quelques heures d’une annonce officielle du gouvernement. Ce nombre était jusqu’ici limité à 1000 spectateurs, ou 50 % de la capacité d’un aréna.

À Vancouver, le Rogers Arena est toujours limité à 50 % de sa capacité. En Alberta, les Oilers d’Edmonton et les Flames de Calgary pourront jouer dans des arénas pleins même si le système de santé de la province est au bord du gouffre, frappé de plein fouet par une quatrième vague de COVID-19.