/lifestyle/techno
Navigation

Chargeurs uniques: «Une excellente idée», croit un expert

Coup d'oeil sur cet article

La Commission européenne prévoit déposer un projet de règlement pour imposer un chargeur de téléphone universel.  

• À lire aussi: Un projet de chargeur de téléphone universel se finalise en Europe

Pour Steve Waterhouse, expert en technologie, en informatique et en cybersécurité, l’idée d’imposer un chargeur unique est une excellente idée.

«Ça va amener l’avantage d’éliminer un paquet de fils, de connecteurs qui ne servent plus à travers les années, parce qu’on sait très bien que le cycle d’utilisation de certains moyens technologiques, ça se révèle à environ quatre, cinq ans», a expliqué l’expert en entrevue à LCN, dimanche matin.

Il croit que la pression exercée sur les compagnies de fabrication de cellulaires pour imposer le chargeur unique viendra à bout de celles qui pourraient être réticentes.

«Peut-être que pour ces compagnies-là, ça va vouloir dire d’éliminer une source de revenus, mais quand on pense à l’écologie, c’est vraiment plus un problème administratif pour éliminer des déchets», a résumé le spécialiste.

La compagnie Apple est particulièrement visée par cette mesure, puisque ce ne sont pas tous ses appareils qui utilisent les mêmes chargeurs, a souligné M. Waterhouse.

Ce dernier ne s’oppose cependant pas à l’évolution technologique et, donc, à un remplacement éventuel d’un type de chargeur. «Quand on pense au niveau technologique, un connecteur USB-C, le dernier, le plus moderne, va faciliter le chargement et le transfert de données de façon plus rapide de ce qui existe sur le marché», a-t-il souligné.

Steve Waterhouse croit que, dans l’immédiat, l’avenir sera aux chargeurs universels. Toutefois, il estime que dans quelques années, la majorité des appareils seront rechargés sans fil.

Cette nouvelle réglementation toucherait non seulement les téléphones cellulaires, mais aussi les tablettes, les liseuses électroniques et autres appareils nécessitant une recharge, touchant ainsi des milliards d’appareils.