/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: les médecins albertains à bout de patience

COVID-19: les médecins albertains à bout de patience
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

La semaine qui s’amorce en Alberta s’annonce déterminante pour la province de l’Ouest et son tout nouveau ministre de la Santé, confrontés à une quatrième vague qui menace de faire s'écrouler le système de santé.

• À lire aussi: COVID-19: 719 nouveaux cas au Québec

Vendredi dernier, on comptait pas moins de 1061 patients infectés dans les hôpitaux de la province, dont 243 aux soins intensifs, sur une capacité d’environ 320 lits, tandis que près de la moitié des cas de COVID-19 actifs au pays sont concentrés en Alberta.

«Nous sommes à quelques jours de devoir implanter un protocole de triage qui va forcer les travailleurs de la santé à prendre des décisions de vie et de mort sur qui aura accès aux rares ressources, comme les ventilateurs. Ceux qui n’en auront pas risquent de mourir», ont exposé deux médecins chevronnés dans une lettre ouverte adressée au nouveau ministre de la Santé, Jason Copping.

Ceux-ci se sont aussi livrés à un jugement lapidaire des politiques du gouvernement de Jason Kenney, l’accusant d’avoir fomenté ce «regain mortel» de la pandémie qui survient bien que 80 % des Albertains ont reçu au moins une dose du vaccin.

«Ces 80 % sont déjà privés de chirurgie et se feront bientôt interdire une place à l’hôpital aux soins intensifs à cause des 20 % qui ne veulent pas être immunisés. Le lobbyisme dans votre parti pour éliminer les passeports vaccinaux et conter la vaccination des employés va à l’encontre des actions de 80 % des Albertains», ce sont insurgés les docteurs James Talbot et Noel Gibney.

Ceux-ci réclament la mise en place d’un confinement de quatre semaines pour couper court au virus, notamment avec la fermeture des bars, restaurants et gyms et de strictes restrictions pour les commerces de détail et les rassemblements.

D’autres hausses

L’Alberta n’est cependant pas la seule province à faire face à des hausses de cas. Sa voisine, la Saskatchewan, a fait état de 552 infections et de trois décès, marquant ainsi son plus grand nombre de nouveaux cas en 24 heures depuis le début de la quatrième vague.

Avec environ 1,17 million d’habitants, la province compte aussi le plus grand nombre de nouveaux cas au pays depuis quelques jours, au prorata de sa population.

Du côté de l’Atlantique, le Nouveau-Brunswick (82 cas, 1 décès) et Terre-Neuve-et-Labrador (24 cas) ont aussi publié des données en forte hausse.

Plateau

Pendant ce temps, le Québec et l’Ontario ont atteint un plateau et voient même leurs données décliner légèrement, avec respectivement 719 et 653 nouvelles infections. Le Québec a aussi cumulé deux décès, contre six à l’ouest de la rivière des Outaouais.

La situation au Canada:

  • Ontario: 583 928 cas (9704 décès)
  • Québec: 407 943 cas (11 356 décès)
  • Alberta: 288 357 cas (2622 décès)
  • Colombie-Britannique: 182 541 cas (1922 décès)
  • Saskatchewan: 65 501 cas (670 décès)
  • Manitoba: 60 000 cas (1207 décès)
  • Nouvelle-Écosse: 6486 cas (95 décès)
  • Nouveau-Brunswick: 3850 cas (54 décès)
  • Terre-Neuve-et-Labrador: 1692 cas (7 décès)
  • Territoires du Nord-Ouest: 918 cas (2 décès)
  • Yukon: 745 cas (9 décès)
  • Nunavut: 663 cas (4 décès)
  • Île-du-Prince-Édouard: 294 cas
  • Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 1 602 931 (27 649 décès)

À voir aussi

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres