/opinion/blogs/columnists
Navigation

Marcher vers un mur

manifestation pour le climat
Photo Anne-Sophie Poiré

Coup d'oeil sur cet article

Vendredi après-midi, dans plusieurs villes du Québec, des milliers de manifestants ont participé à la marche mondiale pour la justice climatique.

Ce n’est pas d’hier que la population se sent concernée par la cause. Des centaines de milliers de personnes avaient marché aux côtés de Greta Thunberg à Montréal lors de l’édition 2019 de cette marche internationale.

J’ai rencontré des gens ayant participé à la marche de vendredi, qui m’ont confié leur découragement de ne pas se sentir écoutés, même si l’urgence climatique se fait de plus en plus concrète.

C’est bien beau de revendiquer haut et fort ce qui devrait être fait, mais si ces appels à l’aide ne sont pas entendus par les décideurs de qui dépend notre avenir, on est foutus.

Durs d’oreille

Nos gouvernements devraient-ils se faire laver les oreilles pour être capables d’entendre les revendications de la population ?

Le rapport alarmant du GIEC (Le Groupe intergouvernemental sur le climat) paru en août a sonné l’alerte pour l’humanité. Des mesures draconiennes pour protéger l’environnement doivent être prises rapidement pour limiter les effets des changements climatiques. La qualité de vie de milliards d’humains est menacée.

Au Québec, en 2021, la situation climatique se détériore. Janvier 2021 a été le mois de janvier le plus doux en 100 ans. Août 2021 a été le mois d’août le plus chaud jamais enregistré dans plusieurs régions de la province. Comment dormir sur ses deux oreilles quand on sait que la température au Québec et au Canada se réchauffe deux fois plus vite qu’ailleurs dans le monde ? On attend quoi pour agir ?

On a beau être conscientisé.es, revendiquer une justice climatique, manifester : si les leaders politiques n’écoutent pas, on va frapper un mur.

C’est l’urgence. À force de faire le dur d’oreille, le gouvernement nous fait perdre un précieux temps.

Un petit Q-Tip (réutilisable), monsieur Legault ? Et vous, monsieur Trudeau ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.