/news/politics
Navigation

Vers le départ d’Annamie Paul de la chefferie du Parti vert du Canada

Vers le départ d’Annamie Paul de la chefferie du Parti vert du Canada
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Annamie Paul annoncerait lundi sa démission de la chefferie du Parti vert du Canada (PVC), après son échec électoral.  

• À lire aussi: La cheffe du Parti vert doit démissionner, selon Daniel Green

C’est du moins ce qu’a rapporté dimanche soir La Presse, citant des sources «bien au fait» des arcanes de la formation politique. 

La décision intervient une semaine après la cuisante défaite de Mme Paul dans sa circonscription de Toronto-Centre, alors que le Parti vert n’a pas non plus performé ailleurs au Canada à l’occasion des élections générales du 20 septembre.   

  • Écoutez la rencontre Lisée-Mulcair avec Jean-François Lisée et Thomas Mulcair au micro de Richard Martineau sur QUB radio :

Elle est arrivée en quatrième position avec 8,5% des voix récoltées, alors qu’au Québec le Parti vert s’est contenté d’un taux insignifiant de 1,5%. 

Celle qui a succédé à Elizabeth May à la tête du parti en octobre 2020 a vu son leadership contesté, après notamment des divergences internes sur le conflit israélo-palestinien. 

Une querelle interne qui a débouché sur le départ de la députée Jenica Atwin de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, pour rallier les libéraux. 

L’aile québécoise du Parti vert est carrément montée au front en adoptant une plateforme à laquelle Mme Paul n’a pas été associée. 

À VOIR AUSSI