/sports/opinion/columnists
Navigation

Erreurs coûteuses

SOCCER-USA/
Photo USA TODAY Sports

Coup d'oeil sur cet article

Le CF Montréal a encaissé deux buts similaires contre le Crew de Columbus, samedi dernier. Différents dans la réalisation, mais très semblables si l’on analyse les erreurs qui ont mené à ces filets. Et le problème est celui de la transition.

Ainsi, c’est de cette manière que le match s’est décidé : les pertes de ballon de la part du CF Montréal combinées à l’opportunisme du Crew, qui a très bien fait en tirant avantage de ces moments-là. Pendant la majorité de la rencontre, les deux équipes ont eu beaucoup de difficultés à pénétrer en zone adverse et à trouver des solutions pour briser le bloc défensif de l’autre équipe. Mais, les difficultés de Montréal étaient beaucoup plus évidentes.

Et pourtant, les solutions n’étaient pas si loin. Toutefois, il faut une bonne qualité technique, des passes précises entre les lignes ou au-dessus de la défense et une mobilité des joueurs pour se retrouver dans ces espaces. Les deux équipes ont eu beaucoup de difficultés avec ça.

Opportunistes

Le Crew a bien géré les mauvaises transitions du CF Montréal avec des passes et des mouvements rapides vers l’avant, qui ont créé une désorganisation du onze montréalais. Toutefois, du côté des hommes de Wilfried Nancy, il faut être en mesure d’anticiper et de réagir adéquatement et rapidement au moment de la perte du ballon. Voilà ce qui a fait défaut lors de cette partie.

Lors du premier but, à la perte du ballon, le CF Montréal était en avantage avec cinq joueurs contre deux. Mais, aucun des Montréalais n’a été en mesure de stopper l’action, et ce, même si initialement, la réaction était bonne. Samuel Piette a laissé rentrer son joueur vers l’intérieur et Kamal Miller, de son côté, était trop occupé à regarder le ballon qu’il en a oublié ses rivaux.

Puis, le deuxième but, on ne peut pas perdre le ballon de cette façon. Cependant, quel superbe tir ! Mais, il aurait fallu être en mesure de fermer l’espace du tireur plus rapidement pour tenter de bloquer la frappe. Sur les deux buts, le gardien James Pantemis n’a eu que bien peu de chances de sauver son équipe.

Performance lourde

La performance générale de Montréal face au Crew a été lourde et lente. Les joueurs-clés offensifs de l’équipe, Torres, Piette et Wanyama, n’ont pas eu l’effet nécessaire. Wanyama semble d’ailleurs un peu fatigué, et dans son duo avec Piette, c’est lui qui va vers l’avant, mais il ne peut pas le faire en ce moment. Puis, il y a Mihailovic qui a bien essayé, mais qui n’a pas réussi.

Maintenant, les remplaçants risquent d’être très importants d’ici la fin de la saison et le CF Montréal aura besoin de leur apport pour connaître du succès.

Il ne devrait pas y avoir de problème de motivation lors de la prochaine rencontre contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, demain. Montréal doit prouver qu’il est capable de battre les meilleures équipes de la MLS. Même si les « Revs » sont loin devant, je ne serais pas surpris d’une victoire du CF Montréal.

Un piège évité

Outre le match contre le Crew, le CF Montréal avait également disputé un match contre les Wanderers d’Halifax en Championnat canadien. Il s’agissait d’un match plutôt dangereux, mais l’équipe s’en est bien sortie en toute fin de rencontre.

Maintenant, la prochaine ronde de ce championnat risque d’être également dangereuse, car le onze montréalais se frottera au Forge FC, qui est, historiquement, une des meilleures équipes de la Première ligue canadienne.