/entertainment/tv
Navigation

Victoria Charlton fait le saut à la télévision

La youtubeuse reine du «true crime», Victoria Charlton
Photo Courtoisie, Émilie Hébert La youtubeuse reine du «true crime», Victoria Charlton

Coup d'oeil sur cet article

Le phénomène Victoria Charlton se transportera sur la plateforme Vrai au début 2022. Dans «Évaporés : Victoria Charlton enquête», la jeune youtubeuse spécialiste du «true crime» investiguera sur des disparitions québécoises toujours irrésolues à ce jour, en répertoriant de nouveaux indices susceptibles de faire avancer les dossiers.

Victoria Charlton, 28 ans, précise vouloir garder secrètes, pour l’instant, les histoires dont elle traitera dans ce projet télévisé qui lui a été proposé par le producteur Urbania (en collaboration avec Québecor Contenu), et dont elle travaille sur le concept depuis deux ans avec le réalisateur Martin Paquette et l’équipe de production.

«On voulait parler de cas différents, qui ne sont pas surmédiatisés, explique Victoria. On parle souvent des mêmes histoires dans les médias, comme celle de Cédrika (Provencher), par exemple. On voulait aller toucher à des familles qui n’ont pas eu la chance d’avoir cette médiatisation. Il faut aussi qu’il y ait un aspect mystérieux.»

La youtubeuse reine du «true crime», Victoria Charlton
Photo Courtoisie, Émilie Hébert

Sur le terrain

Dans chacun des six épisodes de 30 minutes de «Évaporés : Victoria Charlton enquête», l’animatrice tentera d’aller au fond des choses en se déplaçant sur le terrain, elle qui était jusqu’ici habituée de s’exprimer seulement à travers les écrans.

Lors des tournages, elle est véritablement allée à la rencontre de l’entourage des personnes disparues pour extirper de nouvelles pistes à explorer afin de résoudre les crimes. Témoignages et images d’archives compléteront ses analyses, qui ne prendront pas la forme de reconstitutions, mais d’authentiques enquêtes pour remonter le fil des événements.

«J’étais super timide au début», rigole-t-elle.

«Missing White Woman»

Il sera en outre question, dans «Évaporés...», du «Missing White Woman Syndrome» (syndrome de la femme blanche disparue), phénomène sociologique accentué présentement par la mort récente de l’influenceuse Gabby Petito, et autres discriminations dans le traitement médiatique des affaires criminelles.

«Je trouve ça super important, j’en parle tout le temps sur ma chaîne, évoque Victoria. Par exemple, les hommes n’ont pas droit à la même couverture médiatique lorsqu’ils disparaissent. Quand des femmes blanches disparaissent, on en parle beaucoup dans les médias, le public s’y intéresse, mais quand ce sont des hommes ou des femmes de couleur, on n’en parle pas. On aborde beaucoup ça dans la série, et on ne parlera pas seulement de cas connus.»

Grand succès

Ce n’était qu’une question de temps avant que la popularité de Victoria Charlton ne l’amène à la télévision, un rêve qu’elle caressait.

D’abord devenue vedette de YouTube avec sa chaîne consacrée aux histoires de crimes, où elle s’est forgé en cinq ans un enviable bassin de 600 000 abonnés, la diplômée en études littéraires lançait un premier livre, «Gardez l’œil ouvert», en 2019.

En janvier 2020, elle faisait un tabac lors d’une séance d’autographes de ce même ouvrage en France, où un millier de personnes l’attendaient pour une dédicace sur les Champs-Élysées. Un deuxième tome de «Gardez l’œil ouvert» paraissait en janvier dernier. Icône dans son créneau, Charlton est également marraine de l’organisme Réseau Enfants-Retour et bénévole pour le Doe Network (qui relie sans but lucratif disparitions non résolues et personnes décédées non identifiées).

Nullement à court d’idées, la jeune communicatrice publiera par ailleurs un premier roman le 3 novembre, «Et tombent les têtes», coécrit avec Alexandre Soublière. Cette première fiction, un polar, se centre sur une jeune femme, animatrice d’un balado de «true crime», qui mène sa propre enquête. «Le personnage n’est pas moi, mais ça me ressemble un peu», ricane Victoria.

«Évaporés : Victoria Charlton enquête» sera disponible sur la plateforme par abonnement Vrai à l’hiver 2022.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.