/sports/football/alouettes
Navigation

Alouettes: pas encore de sentiment d’urgence, mais...

Alouettes: pas encore de sentiment d’urgence, mais...
Photo d'archives, Alouettes de Montreal

Coup d'oeil sur cet article

Présentement sur une série de deux revers et incapable de gagner deux affrontements de suite depuis de début de la saison, les Alouettes de Montréal sont bien au fait que leur marge de manœuvre rétrécit de semaine en semaine. 

• À lire aussi: Le Rouge et Noir a le numéro des Elks

• À lire aussi: Ligne défensive : un changement était nécessaire

La campagne 2021 de la Ligue canadienne a été raccourcie à 14 rencontres et les Moineaux ont maintenu une fiche de 2-4 jusqu’à présent. Cela leur confère le troisième rang dans la section Est, tous juste devant le Rouge et Noir d’Ottawa (2-5).

L’entraîneur-chef Khari Jones n’est pas encore prêt à appuyer sur le bouton panique, mais il est bien conscient que son club doit renouer avec la victoire très prochainement.

«Nous savons que nous devons gagner et ce que nous avons à faire, a-t-il clamé mercredi, lors d’une visioconférence. J’ai encore confiance en notre équipe, et ce, malgré la fiche que nous avons.»

«Nous nous sommes creusé un trou et nous devons trouver le moyen d’en sortir. Tout est une question d’équilibre. Nous essayons de gagner et nous travaillons pour revenir sur les rails. Il faut toutefois faire attention pour que les gars continuent d’avoir du plaisir et qu’ils se sentent bien.»

Toujours une bonne ambiance

Justement, Jones est persuadé que c’est en ayant du plaisir sur le terrain que ses zouaves renoueront avec le succès. Questionné à savoir si l’ambiance était moins bonne dernièrement à l’entraînement, le pilote des «Als» s’est fait rassurant.

«Je ne m’inquiète pas trop de cela, a-t-il répondu. Les choses vont se mettre en place. D’autres équipes avant nous ont réussi à se sortir de moments difficiles. J’ai l’intention que nous soyons l’une de ces équipes.

«J’ai vraiment aimé ce que j’ai vu à l’entraînement aujourd’hui [mercredi] et j’ai pris le temps de le dire aux joueurs. La communication était bonne.»

Par ailleurs, l’ajout de Byron Archambault à titre d’entraîneur adjoint en défensive semble s’inscrire dans l’optique de garder les joueurs confortables.

«Les gars le respectent, parce qu’il a joué, il a été sur le terrain, il travaille extrêmement fort et il est un excellent communicateur. Je l’ai vu interagir avec nos joueurs et les gars veulent quelqu’un qui va les aider à progresser, ce qu’il sera en mesure de faire», a indiqué Jones à propos de l’ancien joueur et entraîneur des Carabins de l’Université de Montréal.

Les Alouettes disputeront leur prochain match samedi soir, alors qu’ils seront en visite à Hamilton pour y affronter les Tiger-Cats. Il s’agit du deuxième affrontement d’une série de quatre face à des formations de l’Est. Rappelons que le club de la Belle Province a baissé pavillon 30 à 27 face aux Argonauts de Toronto lors de premier match de cette importante portion du calendrier.