/news/education
Navigation

Mobilisation étudiante contre le projet de loi 96 à Sherbrooke

Coup d'oeil sur cet article

Les étudiants du Collège Champlain et de l'Université Bishop's de Sherbrooke, en Estrie, se sont mobilisés mercredi pour dénoncer le projet de loi 96 sur le français, une réforme de la loi 101.

Pendant près de 4 heures, ils ont manifesté, craignant la fermeture de leur établissement scolaire si le gouvernement Legault venait à adopter le projet de loi.

«Le pourcentage d'élèves qu'on va avoir ici va vraiment être diminué», a expliqué Malayha Vaillancourt, présidente de l'Association étudiante du Collège Champlain.

«Champlain c'est vraiment une place où le monde a le droit d'être qui ils veulent et on est vraiment dans la diversité et la communion des langues. On la célèbre», a-t-elle ajouté.

Dans sa réforme de la loi 101, Québec veut limiter à 17,5% le nombre de places dans les cégeps anglophones. La majorité des étudiants francophones n'y seront donc plus admis, ce qui représenterait une immense perte pour le Collège Champlain. En moyenne, 1300 étudiants le fréquentent chaque année. De ce nombre, 50% sont des francophones.

Une pétition a été lancée et une lettre ouverte a été envoyée au premier ministre du Québec.