/sports/hockey/canadien
Navigation

Pezzetta, un vrai coéquipier

À 23 ans, Michael Pezzetta a joué un premier match préparatoire

Pourchassé par Morgan Rielly, Michael Pezzetta a disputé un solide match contre les Maple Leafs, lundi soir, au Centre Bell.
Photo Martin Chevalier Pourchassé par Morgan Rielly, Michael Pezzetta a disputé un solide match contre les Maple Leafs, lundi soir, au Centre Bell.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Dans l’ombre des Christian Dvorak, Josh Anderson et Jonathan Drouin, Michael Pezzetta a gagné des points lors du gain de 5 à 2 du Canadien contre les Maple Leafs de Toronto, lundi, au Centre Bell. 

• À lire aussi: «On pourrait avoir une belle surprise» - Ducharme

• À lire aussi: Une belle occasion pour Rafaël Harvey-Pinard

Après la rencontre, le Canadien a diffusé sur ses réseaux sociaux une vidéo intéressante de Pezzetta dans le corridor avant de rentrer dans le vestiaire de l’équipe. 

Sur les images captées, Drouin, désigné troisième étoile de la rencontre, s’étonnait de constater que son jeune coéquipier ne faisait pas partie des trois joueurs honorés. Anderson et Dvorak, les autres membres du trio avec Drouin, ont obtenu les deux premières. 

À son premier match préparatoire dans la LNH, Pezzetta s’est avéré une belle trouvaille contre les Leafs. Utilisé à l’aile aux côtés de Jan Mysak et Gabriel Bourque, l’Ontarien à la longue chevelure bouclée a marqué deux buts en plus d’obtenir quatre tirs et cinq mises en échec. 

« J’ai été repêché en 2016, alors j’ai patienté assez longtemps avant de jouer un premier match préparatoire, a dit
Pezzetta. Je ne pouvais pas être plus heureux de mes débuts. Pour moi, c’était un sentiment génial. Je venais de jouer un premier match au Centre Bell, je venais de porter le chandail du Canadien pour une première fois. J’étais fier de moi et j’ai aimé la réaction des coéquipiers. Je sais qu’ils étaient heureux pour moi. »

Un ailier d’énergie

Pezzetta, un modeste choix de 6e tour (160e au total), n’a rien d’un joueur offensif. Avec un doublé dans un match préparatoire de la LNH, il a égalisé son total de buts à celui de ses deux dernières saisons avec le Rocket de Laval. 

L’an dernier, l’ancien des Wolves de Sudbury avait récolté cinq points (2 buts, 3 passes) en 20 matchs avec le Rocket. Il avait connu sa meilleure saison sur le plan offensif avec 10 points (6 buts, 4 passes) en 55 rencontres en 2018-2019. 

Mais Pezzetta ne se fera jamais juger pour ses habiletés à remplir le filet adverse. Il apporte une autre dimension avec son engagement physique et sa rapidité. C’est d’ailleurs pour cela que le Canadien lui a offert un contrat d’un an à deux volets au mois d’août dernier. 

« Ce qu’on aime de lui, c’est son intensité et son engagement, a noté Dominique Ducharme. Pour moi, c’est un vrai coéquipier. C’était la première fois que je me retrouvais derrière le banc avec lui comme joueur. J’ai rapidement remarqué son énergie, il apportait beaucoup de vie. »

« J’étais heureux de le voir récompensé avec deux buts, a-t-il continué. Il a une belle progression dans son jeu. Est-ce qu’il peut mêler les cartes cette année ? Je dirais que les chances sont minces. Mais c’est un gars qui continue à travailler. Les gars qui sont engagés trouvent des façons de poursuivre leur chemin. On ne sait jamais. »  

Norlinder blessé

Mattias Norlinder n’a pas participé à l’entraînement mercredi avec ses coéquipiers. Le défenseur suédois a subi une blessure mineure lors du dernier match préparatoire contre les Leafs. 

« Ce n’est rien de sérieux, a dit Ducharme. Mais il devrait s’absenter pour les trois, quatre ou cinq prochains jours. »

Le choix de 3e tour en 2019 retournera en Suède à Frölunda s’il ne parvient pas à gagner un poste à Montréal. 

À VOIR AUSSI... 

Sur le même sujet
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.