/sports/hockey/canadien
Navigation

Assouplissements des mesures sanitaires: le Centre Bell et le Centre Vidéotron au maximum de leur capacité

Assouplissements des mesures sanitaires: le Centre Bell et le Centre Vidéotron au maximum de leur capacité
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les salles de spectacles et les amphithéâtres pourront à nouveau être remplis au maximum de leur capacité. Les partisans de hockey et les amateurs de concerts vaccinés devront toutefois porter le masque en tout temps. 

• À lire aussi: «On dit souvent que la vie est un combat, c’est vrai» – Guy Lafleur

Québec a annoncé, jeudi, des assouplissements aux règles sanitaires pour les spectacles, les événements sportifs et les salles de cinéma où des places assises sont assignées. À compter du 8 octobre, finies les sections fermées et les limites de participants.

Juste à temps pour le premier match à domicile du Canadien, qui doit affronter les Rangers de New York dans une dizaine de jours.

Comme c’est déjà le cas, le passeport vaccinal sera requis pour assister aux événements. Mais attention. Le masque sera exigé en tout temps, sauf au moment de boire ou de manger.

«(C’est) une vraie bouffée d’air frais pour nos artistes, nos artisans, nos entreprises culturelles, et aussi pour le public», a lancé la ministre de la Culture, Nathalie Roy, lors de la conférence de presse sur l’état de propagation de la COVID-19 au Québec.

Pas d’assouplissements à la maison

Si 20 000 personnes vont à nouveau pouvoir s’entasser dans le Centre Bell, le temps n’est pas encore venu de lâcher du lest pour les soupers en famille ou entre amis à la maison. «Il est trop tôt», estime le Dr Horacio Arruda.

Un maximum de dix personnes provenant d’adresses différentes ou les occupants de trois résidences peuvent se réunir dans un domicile privé à l’heure actuelle.  

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

Pour le directeur national de santé publique, c’est comme comparer des pommes et des bananes.

«Quand vous êtes à la maison, 10 personnes, vous êtes dans une interaction très, très différente. Le risque de transmission de la COVID-19 dans ce milieu-là est beaucoup plus élevé de ce qu’on peut avoir dans une salle de spectacle», a-t-il précisé. Le Dr Arruda tient à ce que les assouplissements se fassent graduellement en raison de la fragilité du réseau de la santé.

À VOIR AUSSI                

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.