/sports/hockey
Navigation

Les Coyotes : précurseurs d’une nouvelle mode?

Les Coyotes : précurseurs d’une nouvelle mode?
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Coyotes de l’Arizona contempleraient l’idée d’avoir un code vestimentaire moins strict durant les jours de match cette saison.

Selon un sondage réalisé par le réseau ESPN, il s’agirait toutefois de la seule formation à travers le circuit Bettman qui y songe. La Ligue nationale (LNH) est d’ailleurs l’unique circuit sportif nord-américain qui exige un code vestimentaire strict, tel que rédigé dans la convention collective.

«Les joueurs doivent porter un veston, une cravate et un pantalon de ville pour tous les matchs de leur équipe, ainsi que dans leurs déplacements pour se rendre à un match et en revenir, à moins d’avis contraire de l’entraîneur-chef ou du directeur général», peut-on lire dans la convention.

Les Coyotes ont instauré cette initiative après les séries éliminatoires de 2020, disputées dans les «villes-bulles» à Toronto et Edmonton. Cette idée est d’ailleurs née après ce passage des équipes dans les deux villes canadiennes, puisque les joueurs n’avaient pas l’obligation de respecter le code vestimentaire à ce moment. Le chef de la marque des Coyotes, Alex Meruelo fils, avait alors approché l’ancien capitaine, Oliver Ekman-Larsson, maintenant membre des Canucks de Vancouver, pour lui faire la suggestion.

«[Meruelo] est très ouvert à l’idée de faire certaines choses de manière unique et différente quand on se rend aux matchs, afin de faire grandir notre popularité, a révélé le défenseur Jakob Chychrun, au réseau américain. D’être la première équipe à se départir du code vestimentaire était vraiment génial. Les gars ont aimé ça. C’est bien de démontrer un peu sa personnalité et ce que contient notre garde-robe, outre nos habits. J’ai eu du plaisir avec ça. Je suis heureux que ce soit quelque chose que nous allons continuer.»

Un tel changement pourrait toutefois prendre quelques années avant d’être accepté par l’ensemble des formations du circuit Bettman, selon ESPN. Une chose est sûre, certains joueurs, comme l’attaquant des Maple Leafs de Toronto Auston Matthews ou le défenseur des Devils du New Jersey P.K. Subban, reconnus pour leur sens de la mode, profiteraient certainement d’un virage semblable.

À ce niveau, la LNH est d’ailleurs loin derrière la NBA et la NFL, qui permettent depuis quelques années à leurs athlètes de s’exprimer de cette façon.

«J’aimerais qu’il n’y ait pas de code vestimentaire pour les matchs et les autres activités reliées, a admis Matthews. Ça ne me dérange pas de porter des habits, mais c’est vieux jeu. Ça devient redondant assez rapidement. Ce serait amusant de pouvoir s’exprimer en s’habillant autrement, comme dans la NBA ou la NFL. Je ne fais que revêtir ce qui me rend heureux à l’extérieur de la patinoire. Quand nous nous présentons aux matchs, nous devons respecter certains critères. En espérant que nous n’aurons pas à le faire encore trop longtemps.»

À voir aussi...

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.