/news/coronavirus
Navigation

Prise en charge des patients: Legault évoque un projet de loi pour les médecins

Médecin dossier médical
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre François Legault a brandi la menace d’un projet de loi, hier, pour forcer les médecins de famille à prendre en charge plus de patients.

• À lire aussi: Vaccination obligatoire: pas de téléconsultation pour les médecins non vaccinés

• À lire aussi: Vaccination: jusqu’à 3% des médecins du Québec en voie d’être suspendus

Au printemps dernier, il avait déjà menacé les omnipraticiens de réactiver la loi 20, de l’ex-ministre de la Santé, Gaétan Barrette, afin d’imposer des pénalités financières à ceux qui refusent de suivre un nombre suffisant de patients. 

« Mais malheureusement, encore aujourd’hui, il y a des médecins de famille qui prennent en charge très peu de patients. Et malheureusement, leur syndicat n’a pas réussi à agir, malgré les menaces de l’ancien ministre de la Santé, ça n’a pas fonctionné. Donc, monsieur le président, on va, au cours des prochaines semaines, des prochains mois, si c’est nécessaire, déposer un projet de loi », a déclaré le premier ministre au Salon bleu. 

François Legault répondait au chef parlementaire du PQ, Joël Arseneau, qui faisait valoir que des milliers de Québécois sont en attente d’un médecin. 

Hausse modeste

Depuis l’arrivée au pouvoir de la CAQ, le nombre de personnes inscrites auprès d’un médecin de famille a progressé, mais de façon modeste. 

« Il y avait 6 425 000 Québécois qui avaient un médecin de famille, il y a maintenant 6 570 000 Québécois qui ont un médecin de famille. Mais même dans ces 6,5 millions de Québécois, il y en a, quand ils sont malades, qui n’ont pas accès à leur médecin de famille », a déploré M. Legault.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres