/sports/football/alouettes
Navigation

Les Alouettes feront face à Jeremiah Masoli

Les Alouettes feront face à Jeremiah Masoli
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Avec un dossier de 2-4 depuis le début de la saison, les Alouettes de Montréal se retrouvent déjà en position précaire et une victoire contre les Tiger-Cats, samedi à Hamilton, serait plus que la bienvenue. 

• À lire aussi: Lourde perte pour les Tiger-Cats

• À lire aussi: Alouettes: pas encore de sentiment d’urgence, mais...

• À lire aussi: Le Rouge et Noir a le numéro des Elks

«Nous savons que nous devons gagner», indiquait l’entraîneur-chef Khari Jones, plus tôt cette semaine, durant un point de presse.

«Je me sens bien avec l’équipe, malgré notre fiche, ajoutait-il, notant alors l’importance de bien travailler à l’entraînement. Tu dois attendre le prochain match et la prochaine occasion d’aller gagner.»

Cette opportunité, elle est maintenant arrivée! À Hamilton, les Alouettes devraient toutefois faire face à un défi supplémentaire puisque le quart-arrière Jeremiah Masoli effectuera logiquement son retour au jeu. La défensive montréalaise devra se montrer à la hauteur.

Blessé aux côtes lors de la deuxième semaine d’activités, Masoli avait dû céder le contrôle de l’attaque des Ti-Cats à Dane Evans, puis à David Watford. Malgré ce carrousel chez les quarts, Hamilton partage le sommet de la division Est de la Ligue canadienne de football (LCF) avec les Argonauts de Toronto. Les deux formations présentent une fiche de 4-3

Banks : cible de choix

L’attaque des Tiger-Cats pourrait aussi miser sur le receveur de passes Brandon Banks, élu joueur par excellence de la LCF en 2019, de même que sur Bralon Addison, qui évolue à la même position. En revenant chez les éléments actifs, ces deux joueurs ont d’ailleurs provoqué la libération par les Ti-Cats, vendredi, de DeVier Posey, ex-receveur des Alouettes en 2019.

À propos des effectifs du club montréalais, Vernon Adams fils agira à nouveau comme quart-arrière. S’il n’a pu mener plus souvent les Alouettes à la victoire, Adams fils a néanmoins bien fait avec 11 passes de touché depuis le début de la campagne. Il totalise par ailleurs 1583 verges de gains par la voie des airs en six matchs.

Attention aux interceptions!

Déjà victime de six interceptions, Adams fils devra notamment se méfier du secondeur Simoni Lawrence. Figurant parmi les joueurs du mois de septembre dans la LCF, Lawrence peut non seulement cueillir un ballon ne lui étant pas destiné, mais il a la vitesse et la détermination pour courir avec l’objet oval.

«De la façon qu’il courait avec le ballon, on aurait dit un demi offensif», avait d’ailleurs noté l’entraîneur-chef des Tiger-Cats Orlondo Steinauer, à propos de Lawrence, qui avait intercepté le ballon et filé dans la zone des buts dans un gain contre les Stampeders de Calgary, il y a deux semaines. Il en était alors à sa deuxième interception pour le touché, cette saison. Lawrence cumule par ailleurs 42 plaqués défensifs.