/weekend
Navigation

Un roman audacieux et sensuel pour les ados et les autres

Sarah-Maude Beauchesne
Photo courtoisie, Gaëlle Leroyer L'autrice, Sarah-Maude Beauchesne

Coup d'oeil sur cet article

Après plusieurs livres jeunesse à succès, l’autrice, scénariste et comédienne Sarah-Maude Beauchesne présente son nouvel ouvrage, Au lac D’Amour. Audacieux, ce roman se veut un hymne à la jeunesse et à la sensualité, où tous les sens sont explorés...

Un roman sensuel pour les ados, c’est assez rare ! Est-ce ainsi que vous décrivez Au lac D’Amour ?

Mon désir est que ça soit un petit roman qui soit lu par un grand bassin de gens, peu importe le genre et l’âge. C’est un livre qui parle de désir, de sensualité, de sexualité, d’amitié, de féminisme et d’acceptation de soi. Il raconte l’histoire de Joséphine qui passe l’été de ses 20 ans au domaine D’Amour, où elle retrouve les trois frères D’Amour, des amis d’enfance. C’est un coming of age qui peut être lu à tous les âges, car on le reçoit différemment. Mon but, c’était d’écrire un roman qui parle de désir de manière très assumée et très positive.  

<strong><em>Au lac D’Amour</em><br>Sarah-Maude Beauchesne</strong><br>Les Éditions de la Bagnole<br>224 pages<br>dès 14 ans
Photo courtoisie
Au lac D’Amour
Sarah-Maude Beauchesne

Les Éditions de la Bagnole
224 pages
dès 14 ans

Est-ce que ça faisait longtemps que vous aviez envie d’écrire un tel ouvrage ?

Je suis une fan de romans comme L’amant de Marguerite Duras et Bonjour tristesse de Françoise Sagan, des lectures qui sont de courts moments, des atmosphères... J’ai toujours voulu écrire un roman qui est dans les ambiances et qui parle beaucoup aux sens. Cependant, l’idée du Lac D’Amour m’est venue il y a environ deux ans. J’avais la tête un peu plus claire ; j’avais terminé la trilogie de Cœur de slush, puis les livres de L’Académie. Et c’est ce que je voulais écrire ensuite, un livre que si je l’avais lu à 16 ans, j’aurais vu la sexualité et le désir comme quelque chose de moins épeurant, mais de beaucoup plus plaisant.

Ainsi, Au lac D’Amour s’inscrivait comme le roman parfait pour vous, à ce stade-ci de votre carrière ?

Ah oui, vraiment ! Je l’ai écrit durant la pandémie, alors il renferme beaucoup de douceur, d’espoir et de tendresse, aussi : d’un homme à une femme, d’une femme à la nature, d’une mère à ses enfants, d’une femme à son corps... Je souhaitais y mettre énormément de positif et de légèreté.

Par curiosité, aviez-vous un lac précis du Québec en tête, lors de votre rédaction ?

Il y a plein de petits morceaux de ce lac et de ce domaine qui ont existé pour vrai. Je viens des Cantons-de-l’Est, donc des paysages luxuriants comme ça, il y en a beaucoup. Je suis une fille de ville, mais qui est passionnée de grands espaces verts.

Selon vous, pourquoi vos livres vont autant chercher les ados ?

Je pense que je suis une hypersensible et je parle beaucoup avec mon cœur. Je m’intéresse aux jeunes, aussi. Je crois que j’aurais aimé ça être adolescente aujourd’hui ! Je suis envieuse – même si le monde va très mal – de la grande ouverture et de toutes les possibilités que les ados ont, de nos jours. Puisque je suis envieuse de ces possibilités, ça me donne envie d’écrire pour eux !

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.