/news/politics
Navigation

Justin Trudeau de retour de son voyage controversé

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre Justin Trudeau est rentré à Ottawa lundi, après un séjour controversé en Colombie-Britannique.

• À lire aussi: Journée nationale pour la vérité et la réconciliation: Trudeau présente ses excuses

• À lire aussi: Des excuses de Justin Trudeau qui ne suffisent pas, selon des experts

M. Trudeau a brillé par son absence jeudi dernier, durant les cérémonies entourant la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. 

S’il a depuis présenté ses excuses à la cheffe de la Première Nation Tk'emlúps te Secwépemc de la Colombie-Britannique, la gronde persiste auprès des communautés autochtones du Canada.

«Non, ça ne suffit pas. La communauté autochtone au complet attendait sa présence de façon publique. Il a vraiment manqué son coup! On vient de passer une élection où on a parlé de réconciliation et ses paroles ne vont pas avec ses actions», a pesté Lynne Groulx, directrice générale de l’Association des femmes autochtones du Canada.

Et tandis que les Autochtones s’étaient réunis sur la colline Parlementaire d'Ottawa pour souligner cette journée, le premier ministre résidait dans une luxueuse résidence située sur le bord de la mer à Tofino.

Par ailleurs, la demeure est en vente pour la modique somme de 18,75 millions de dollars.

Le cabinet de Justin Trudeau s’est montré avare de commentaires lundi. On a tout simplement indiqué qu’il ne s’agissait pas du premier séjour du premier ministre dans cette demeure et que le tout avait été validé en bonne et due forme par le Commissaire à l’éthique et aux conflits d’intérêts.