/news/education
Navigation

Collège d'Alma: aux petits soins pour ses étudiants

Coup d'oeil sur cet article

Ce n'est pas toujours facile d'obtenir un rendez-vous avec un médecin... Les étudiants du Collège d'Alma peuvent s'estimer chanceux. Le cégep almatois vient récemment de mettre en branle un projet-pilote qui consiste à faire venir un médecin entre les murs de l'établissement.

«C'est une grande nouveauté. C'est une petite victoire ou on pourrait appeler ça un miracle!» a affirmé Marlène McNicoll, enseignante en Soins infirmiers au Collège d'Alma et instigatrice du projet.

Ce miracle, c'est le docteur Marcel Fortin. Le médecin généraliste a accepté de quitter ses bureaux pour s'installer, à l'occasion, à la clinique-école du collège.

Les étudiants ont ainsi la possibilité de prendre rendez-vous avec le professionnel de la santé. Le Collège estime que près de 20% de sa clientèle n'a pas accès à un médecin de famille.

«C'est toujours difficile un peu partout d'avoir des besoins ponctuels, c'est sûr qu'on peut aider à ça», a indiqué le Dr Fortin entre deux consultations.

«On a beaucoup d'étudiants sans médecin... On a beaucoup de clientèle internationale. Et on a des étudiants aussi qui viennent d'autres régions», a expliqué Marlène McNicoll.

Le Dr Fortin permet ainsi à ces étudiants, qui en ont besoin, de voir un médecin. Mais sa principale motivation est de transmettre son savoir et son expérience aux jeunes inscrits au programme de Soins infirmiers.

Chacune des consultations se déroule en présence d'un étudiant ou d'une étudiante en Soins infirmiers.

«Nous, on faisait la première collecte de données avec les patients. On évaluait le problème prioritaire... Il nous a permis d'être avec lui pour les consultations. Donc c'est vraiment intéressant pour nous. On peut voir à quoi ça ressemble, les consultations avec les médecins», a expliqué Ève Desgagnés, étudiante en Soins infirmiers.

«Le médecin souvent va donner des conseils, va donner des explications. On aurait pu faire ça. Tu pourrais poser peut-être une autre question... C'est un médecin qui est proche des jeunes, il aime ça être avec les jeunes», a affirmé Mélanie Thibeault, enseignante en Soins infirmiers.

Les rendez-vous avec le Dr Fortin sont donnés en priorité aux étudiants du collège, mais le personnel peut aussi demander une consultation.

«Ça peut être pour des renouvellements de prescriptions, pour des problèmes d'anxiété, ça peut être pour une douleur qui persiste...», a indiqué Mme McNicoll.

Le Dr Fortin a effectué une douzaine de consultations lors de son passage au collège d'Alma mercredi dernier. Tous les rendez-vous disponibles ont trouvé preneur très rapidement.