/entertainment/comedy
Navigation

Le Québec pleure la mort de Pierre Légaré

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs personnalités ont rendu hommage à Pierre Légaré, qui a marqué la scène humoristique au Québec depuis les années 1970, dans la foulée de l’annonce de son décès mardi après-midi.

• À lire aussi: L’humoriste Pierre Légaré s’éteint à l’âge de 72 ans   

L'humoriste Peter MacLeod a pris quelques minutes pour décrire sa relation «coup de coeur» professionnelle avec Pierre Légaré.

«Je pense que je vais m’ouvrir une petite bouteille de vin ce soir pour faire un "cheers" à la santé d'un collègue et d'un homme exceptionnel», a indiqué Peter MacLeod.

Pierre Légaré a donné l'une des premières chances à Peter MacLeod à la radio.

«C'était un homme sans tache, c'était quelqu'un qui était généreux [...] c'était quelqu'un qui était très humble», explique l'humoriste.

«C’est avec tristesse que j’ai appris cet après-midi le décès de Pierre Légaré. M. Légaré était un maître des mots, un humoriste qui faisait rire et réfléchir en même temps. Mes pensées vont à ses proches et à sa famille», a déclaré de son côté le candidat à la mairie de Montréal Denis Coderre sur le réseau social Twitter.

  • Écoutez la chronique culturelle d'Anaïs Guertin-Lactoix au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB Radio:

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a pris un instant pour lui rendre hommage sur Twitter.

«Le Québec perd un de ses plus grands humoristes. Tout en subtilité et en intelligence, Pierre Légaré savait tout autant déclencher le rire qu’une réflexion profonde», a souligné la ministre de la Culture et des Communications.

Le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon, a également témoigné son admiration pour la plume de l'humoriste.

  • Écoutez l'entrevue avec l'humoriste Michel Barrette sur QUB radio:    

«J’aimais beaucoup Pierre Légaré, avec son humour intelligent et pince sans rire unique», peut-on lire sur sa page Twitter.

L'animateur de Salut Bonjour, Gino Chouinard, a souligné l'audace de l'humoriste d'accepter certains défis des équipes de tournage.

«La mort de Pierre Légaré me rappelle qu’on s’est déjà fait masser ensemble lors une entrevue télé. Une idée surprenante qu’il avait acceptée avec un sourire. Bon voyage Pierre.»

D’autres humoristes ont tenu à souligner son départ.

«Très triste d’apprendre le décès de Pierre Légaré, que j’admirais grandement. Toutes mes pensées à ses proches», a indiqué François Pérusse.

«Triste d'apprendre le décès de Pierre Légaré. Si notre duo à Dominic et moi a pris son envol, c'est grâce à lui. Un ouvreur de porte. Merci pour tout mon ami, jte souhaite une ride de moto à ton goût en haut!!!», a partagé Martin Cloutier.

«C'était un homme que je respectais énormément, pour son talent humoristique mais surtout pour l'humain qu'il était», a mentionné Mike Ward.

«Je me souviens que son arrivée sur la scène de l'humour fut un vent de fraîcheur par son esprit créatif et unique et sa dégaine propre à lui», peut-on lire sur la page Twitter de Jean-Thomas Jobin.

«Pierre Légaré c'était l'intelligence et la sensibilité combinées. Quelque part entre Sol et Yvon Deschamps, il a développé un style unique en son genre avec ses questions existentielles absurdes. Et en bonus, un chic type en dehors de la scène. Merci Pierre!» a partagé Guy Nantel.

«C’était quelqu’un qui voyait du bon en chacun», dit sa fille      

S’il était connu comme humoriste aux yeux du public, Pierre Légaré s'est surtout dévoué tout au long de sa vie à aider les autres à réaliser leur plein potentiel.

Le psychologue de formation qui œuvrait dans les écoles auprès de jeunes en difficulté était d’abord et avant tout un humaniste, selon sa fille Catherine.

«Dans les derniers jours, on a parlé de cette période-là de sa vie, qui l’avait beaucoup marqué parce qu’il avait aidé des enfants, de jeunes adolescents qui n’étaient pas très bons à l’école à trouver une façon de se réaliser», note-t-elle.

«Je pense qu’autant dans ses débuts comme psychologue et ensuite quand il a commencé à écrire, c’était un humaniste. C’était quelqu’un qui s’intéressait beaucoup à l’être humain», ajoute-t-elle.

Dans les dernières années de sa vie, loin de l’œil du public, Pierre Légaré se consacrait à des œuvres qu’il trouvait importantes, notamment auprès de l’organisme Le Renfort à Saint-Jean-sur-Richelieu, qui vient en aide à des personnes handicapées.

«C’était quelqu’un qui voyait du bon et du beau en chacun. C’est comme ça que je pourrais le décrire», mentionne Catherine Légaré.

Vague d’amour

Même s’il s’était retiré de la vie publique depuis plusieurs années, la famille a rapidement pu constater à quel point Pierre Légaré a marqué les Québécois.

«Ça ne fait pas longtemps qu’on a fait l’annonce [de son décès] et déjà, on reçoit une vague d’amour vraiment incroyable. De voir que les gens ne l’avaient pas oublié, même si ça fait plusieurs années qu’il s’était retiré de la vie publique, ça fait chaud au cœur», raconte sa fille.

Malgré ce qu’elle dit considérer comme une «carrière d’humoriste relativement courte» en raison de ses quatre spectacles, aux yeux de la famille, cette vague d’amour témoigne du personnage marquant qu’a été M. Légaré.

«Je me rends compte qu’il avait suffisamment marqué les gens pour qu’on voie aujourd’hui que les manifestations d’amour, les commentaires, viennent de tous les côtés. Ça fait du bien à l’âme», mentionne Mme Légaré.

Fidèle à lui-même, Pierre Légaré aura fait des blagues et rigolé avec ses proches jusqu’à son dernier souffle.

«[Il était] un père très aimant et qui savait rire au bon moment», conclut sa fille.