/sports/opinion/columnists
Navigation

Montagnes russes

Montagnes russes
Photo Agence QMI, Dominick Gravel

Coup d'oeil sur cet article

Le CF Montréal est allé chercher trois points primordiaux au classement de l’Association de l’Est grâce à une victoire de 2 à 1 sur Atlanta United FC. Ainsi, il est repassé à nouveau au-dessus de la fameuse ligne noire et pointe actuellement au septième échelon, le dernier donnant accès aux éliminatoires.

Toutefois, la troupe de Wilfried Nancy a le même nombre de points, soit 40, que le D.C. United, en cinquième place, et New York City FC, sixième. Atlanta United est huitième (39 points) et hors du portrait des séries, tandis que l’Union de Philadelphie et Orlando City SC ont 42 points et sont respectivement troisième et quatrième. Tout ça pour dire que la course aux éliminatoires est ultra serrée. 

Donc, ces trois points donnent certainement une bonne image à l’équipe actuellement et vont motiver et donner un certain plaisir à tout le monde. Tout le monde sera satisfait pendant cet autre arrêt des activités dans la MLS pour les deux prochaines semaines ; pause internationale oblige. Ceci permettra également aux joueurs qui n’ont pas été appelés en équipe nationale de récupérer et de se préparer pour la fin de la saison.  

Ainsi, les entraînements seront moins stressants et il y aura globalement plus de plaisir. On espère qu’au retour de la pause, le CF Montréal sera en mesure de mieux performer et d’accumuler plus de points que la dernière fois où il n’avait pas été convaincant. 

La finition au rendez-vous 

Face à Atlanta United, le CF Montréal a encore une fois été en mesure de bien construire le jeu et d’arriver dans la zone dangereuse assez rapidement. Toutefois, cette fois, il a été capable non seulement de créer des occasions, mais également de trouver le fond du filet. 

Les blocs défensifs des deux équipes étaient cependant beaucoup trop ouverts, entre lesquels il y avait beaucoup d’espace. Les blocs n’étaient pas tout à fait entre le ballon et le but, ce qui est l’objectif premier de la défensive. 

Et c’était beaucoup plus flagrant du côté de la formation de la Géorgie. Le CF Montréal a été en mesure de faire plusieurs passes entre les lignes et les joueurs en plus de réaliser des courses en arrière de la défensive. Et ç’a été le point-clé dans la réalisation de ses deux buts. Et ce fut la même histoire pour le but d’Atlanta. 

Manque d’organisation 

Le CF Montréal a bien sûr exploité le manque d’organisation défensive chez Atlanta United et c’est ce qui a aidé le plus, tactiquement, la formation montréalaise. 

De plus, la troupe de Gonzalo Pineda n’a pu mettre à profit ses meilleurs éléments offensifs et cela a grandement aidé le CF Montréal. En effet, Josef Martinez a été remplacé après la première demie et Marcelino Moreno n’était pas disponible pour la rencontre. 

Sept minutes qui ont tout changé 

Le match s’est décidé entre la 48e et la 55e minute alors que les trois buts ont été marqués, à commencer par celui d’Atlanta. Pour une raison inconnue, cette réalisation a plus motivé le CF Montréal qu’Atlanta United. La réaction des joueurs montréalais a été superbe, même si, au final, la performance globale a été moyenne. 

Ainsi, le manque d’organisation défensive et de munitions offensives a permis au CF Montréal d’avoir plusieurs bonnes opportunités. Ce fut la différence. 

Et le CF Montréal en a profité.